Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kédougou: un chauffeur dérape et tue 4 personnes dont une femme en état de grossesse avancée



Kédougou: un chauffeur dérape et tue 4 personnes dont une femme en état de grossesse avancée
Un accident d'une rare violence s'est produit lundi soir vers les coups de 23 heures, à Kédougou, région située dans l'extrême sud-est du Sénégal. Le bilan provisoire fait état de 4 morts sur le coup dont une femme en état de grossesse avancée et 4 blessés graves. Les victimes, toutes des vendeuses de mangues établies au bord de la route numéro 7. 

A l'origine du drame, un véhicule de marque Toyota qui roulait à vive allure et qui a heurté de plein fouet les victimes. 

"On était assis devant le bâtiment du Conseil départemental. D'un coup, on a vu un véhicule qui roulait à vive allure. On se demandait tous qu'est-ce qui arrivait au chauffeur. Subitement, il a dérapé et violemment heurté les femmes", a expliqué Cheikh Ndiaye, témoin des faits.

Selon la Rfm qui donne l'information, le chauffeur du véhicule est actuellement en garde à vue au commissariat de Kédougou. 

Les jeunes de la localité qui sont entrés dans une colère noire après l'incident, ont saccagé le véhicule en question avant d'improviser une manifestation. 

Informé du malheureux accident, le gouverneur de Kédougou, Saër Ndao, qui a fait le déplacement sur les lieux, a appelé les jeunes au calme. Il a rassuré que lumière sera faite dans cette affaire. 

"En pleine agglomération, on ne doit pas avoir un accident de ce genre. C'est vraiment déplorable. On est en train de s'organiser avec les secours et on espère que le bilan ne puisse pas s'alourdir. On est très désolé sur ce comportement et on va suivre la situation", a déclaré M. Ndao.

 Une enquête est ouverte. 

Aminata Diouf

Mardi 17 Mai 2022 - 09:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter