Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kenya: Africités, réfléchir la ville de demain

Ce mardi 17 mai s’ouvre à Kisumu, au Kenya, la neuvième édition d’Africités, un sommet panafricain qui a lieu tous les trois ans depuis 1998. Celui-ci réunit des maires et des représentants de différents secteurs du continent pour parler décentralisation et gouvernance locale. Jusqu’à samedi, les délégués africains vont échanger autour du rôle des villes intermédiaires dans la mise en œuvre de l’agenda 2030 de l’ONU et 2063 de l’Union africaine, en d’autres termes, leur participation dans un développement durable de l’Afrique. Elle était prévue pour 2021 mais a été décalée pour cause de Covid-19. Après l’avoir accueillie à Nairobi en 2006, le Kenya a mis les bouchées doubles pour cette nouvelle édition.



Avec Kisumu, c’est la première fois qu’Africités aura lieu dans une ville de taille intermédiaire. Un choix logique selon son gouverneur, Peter Anyang’ Nyong’o : « Lorsque nous étions à Marrakech pour le dernier sommet, il a été mentionné que, jusqu’à présent, nous ne l’avions organisé que dans des villes bien établies. Mais les défis de la vie urbaine dans les trente prochaines années vont être de plus en plus complexes. Les populations se déplacent principalement vers les villes. Et donc ce que nous appelons des marchés aujourd’hui au Kenya, seront des centres urbains majeurs dans trois décennies. »
 
Bien accueillir les participants
Plus de huit mille délégués venant de tout le continent sont attendus pour discuter du rôle futur de ces villes intermédiaires. Kisumu est bien consciente de ce qu’un tel événement peut apporter comme retombées économiques. Alors, tout a été préparé pour bien accueillir les participants. Julius Korir, secrétaire délégué à la décentralisation : « Nous avons un comité dédié, issu du gouvernement national et du comté. Nous avons établi une liste d’hôtels dont nous sommes sûrs de la qualité et de la sécurité. Nous avons aussi cartographié tous les appartements privés qui étaient disponibles à la location, pour nous assurer de leur qualité. Ceux qui rentraient dans les normes ont été ajoutés à la liste officielle. »
 
Certaines routes ont aussi été améliorées pour limiter les embouteillages. Car les autorités comptent bien inciter les participants à revenir pour une conférence ou du tourisme. L’actrice Lupita Nyong’o, fille du gouverneur, a même été nommée ambassadrice du sommet.

RFI

Mardi 17 Mai 2022 - 10:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter