Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L’Etat recrutera 500 médecins et 1.000 agents professionnels de la santé sur la séquence 2020-2021 (Macky Sall)



L’Etat recrutera 500 médecins et 1.000 agents professionnels de la santé sur la séquence 2020-2021 (Macky Sall)
Dans son adresse à la Nation ce lundi, le président sénégalais, Macky Sall  a annoncé que l’Etat recrutera 500 médecins et 1.000 agents professionnels de la santé sur la séquence 2020-2021.

« Ainsi, sur la séquence 2020-2021, l’Etat recrutera 500 médecins et 1000 agents professionnels de la santé, notamment infirmiers et infirmières, sages-femmes, ainsi que des personnels de soutien. S’agissant des médecins, la priorité sera accordée aux districts éloignés et aux spécialistes », a dit le chef de l’Etat.

En outre, le Gouvernement mettra en place, sur la période 2020-2024, une ambitieuse stratégie de modernisation du secteur de la santé et de l’action sociale, à travers le Plan d’investissement pour un système de santé et d’action sociale résilient et pérenne, dont une composante dédiée à la télésanté. Ce Plan sera adopté prochainement lors d’un Conseil présidentiel.  

S’agissant du soutien aux ménages, en plus de la prise en charge par l’Etat des factures d’électricité des abonnés de la tranche sociale, pour un bimestre, la distribution des denrées de première nécessité est engagée depuis le 11 avril. 
 
Cette opération d’envergure, jamais réalisée, selon le chef de l’Etat, a nécessité la mobilisation de plus de 4000 camions pour acheminer l’aide à 1.100.000 ménages sur l’ensemble du territoire national, soit environ plus de la moitié de la population.  
 
A ce jour, sur les 552 communes du pays, 438 ont terminé la distribution ; le reste des opérations est en cours dans 114 communes, soit un taux de réalisation de 79,34%. 

Salif SAKHANOKHO

Lundi 29 Juin 2020 - 21:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter