Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Russie suspend sa participation à un traité nucléaire



La Russie suspend sa participation à un traité nucléaire
Après les Etats Unis, la Russie a suspendu sa participation au traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF).

Le président Vladimir Poutine a déclaré que la Russie allait commencer à développer de nouveaux missiles.

"Nos partenaires américains ont annoncé qu'ils suspendaient leur participation au traité, et nous le suspendons aussi ", a déclaré M. Poutine samedi.

"Toutes nos propositions dans ce domaine, comme auparavant, restent sur la table, les portes des négociations sont ouvertes", a-t-il ajouté.Après les Etats Unis, la Russie a suspendu sa participation au traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF).
Vendredi, les États-Unis, qui accusent depuis longtemps la Russie de violer le traité, ont officiellement annoncé qu'ils suspendaient leurs obligations dans le cadre de l'accord conclu après à la fin de la guerre froide.
Le traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) signé en 1987, abolit l'usage - par les Etats Unis et la Russie - des missiles terrestres d'une portée de 500 à 5.500 km.

Plus tôt samedi, le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré à la BBC : "Tous les alliés [européens] sont d'accord avec les Etats-Unis parce que la Russie viole le traité depuis plusieurs années. Ils déploient de plus en plus de nouveaux missiles nucléaires en Europe."
Il a également déclaré que la période de six mois accordée à la Russie par les Etats-Unis pour revenir à une conformité totale devrait être mise à profit.

La Russie nie toujours avoir violé l'INF.

De quoi est accusée la Russie ?

Les Américains disent avoir la preuve qu'un nouveau missile russe se trouve dans la zone de portée de 500 à 5.500 km interdite par le traité.

Certains responsables américains ont déclaré qu'un certain nombre de missiles 9 M 729 - appelés SSC-8 par l'OTAN - ont déjà été déployés.

La Russie suspend sa participation à un traité nucléaire
Les preuves ont été présentées aux alliés de l'OTAN à Washington et ceux-ci ont tous soutenu le rapport des États-Unis.

En décembre, l'administration Trump a donné 60 jours à la Russie pour se conformer de nouveau à ses obligations, faute de quoi les États-Unis cesseraient également d'en respecter les termes.

En plus de nier avoir violé le traité FNI, Moscou affirme que les intercepteurs de missiles balistiques américains déployés en Europe de l'Est pourraient violer les termes de l'accord.

Que pourrait-il se passer ensuite ?
Lors de la réunion de samedi avec ses ministres des affaires étrangères et de la défense, le président Poutine a déclaré que les travaux sur la création de nouvelles armes commenceraient.

Il s'agit notamment d'une version terrestre du missile de croisière russe Kalibr, lancé par mer, et de nouvelles armes hypersoniques qui peuvent atteindre une vitesse cinq fois supérieure à celle du son.

RFI

Dimanche 3 Février 2019 - 11:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter