Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La centralité de l’institution présidentielle, un problème au Sénégal (juriste)



La centralité de l’institution présidentielle, un problème au Sénégal  (juriste)
Au Sénégal comme dans la plupart des pays en Afrique, le présidentialisme fait du président de la République la personnalité centrale. Un fait considéré comme problématique par certains dans une démocratie, car « on ne peut pas vivre dans un pays où tout est centralisé autour d’une institution présidentielle représentée par un homme », a dénoncé l’agrégé de droit public et de science politique, le Pr Alioune Sall, invité de l’émission « Grand jury » de la RFM ce dimanche. Le chef de département de droit public à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) pense que le président de la République a trop de pouvoir dans nos pays, et vivre cet état de fait n’est pas participer à la modernité politique. Le Pr Sall qui constate que «pour la moindre manifestation du quartier, il faut mettre celle-ci sur le parrainage du président de la République», voit qu’une telle hypertrophie n’est pas quelque chose de sain dans une société. Pour ce qui concerne le Sénégal, M. Sall constate qu’une certaine arrogance fait le mal institutionnel de notre pays depuis quelques temps.


Dimanche 7 Août 2011 - 15:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter