La coordination PS de Kaolack se démarque des rebelles: « Ils s’accrochent désespérément… »

Le champ de bataille pour le contrôle du Parti socialiste (PS) a été transposé à Kaolack où s’est déroulé ce week-end, le conclave de la frange favorable à Khalifa Sall. Mais, la coordination communale de la capitale du Bassin arachidier a tenu à minimiser la mobilisation de Barthélémy Dias et Cie, qualifiant ce dernier et ses ouailles de manipulateurs.



La coordination PS de Kaolack se démarque des rebelles: « Ils s’accrochent désespérément… »
«C’est avec une profonde indignation et une vive consternation que nous avons assistés ce week-end à cette pseudo-manifestation de soi-disant responsables désespérés et désemparés. La coordination communale de Kaolack condamne avec la dernière énergie la tenue d’une telle rencontre, organisée par des fractionnistes, conscients de leur défaite inéluctable et qui cherchent à s’accrocher désespérément sur de faux espoirs», a déclaré le coordonnateur communal 

Poursuivant, Cheikh Tidiane Seck a soutenu que la forte mobilisation enregistrée par cette rencontre n’est que de la poudre aux yeux, d’autant plus que la foule n’était constituée en réalité que de Dakarois.

«Force est de constater que tous ceux qui étaient à cette manifestation viennent des mairies de Dakar, des Parcelles Assainies, Mermoz et Médina, contrairement à ce qu’ils faisaient croire à l’opinion, annonçant la présence des 45 départements du Sénégal», a-t-il déploré.

Selon lui, quelle que soit leur motivation, elle est vouée à l’échec : «toutes leurs tentatives seront vouées à l’échec et seront l’effet d’un coup d’épée dans l’eau car rien ne pourra résister à l’engagement, la détermination, la lucidité, la sérénité des vrais militants plus que jamais convaincus et convaincants, attendant la première occasion pour prouver leur fidélité sans faille envers le Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Mardi 19 Décembre 2017 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter