Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La famille du Sénégalais tué en Libye annonce des plaintes contre le ministre Amadou Ba, Moise Sarr et l'Etat du Sénégal

Originaire de Kolda, à Guero Yeo Bocar, le jeune Abdoulaye Baldé a été à son lieu de travail en Libye. Il a été enterré loin de son pays natal et de ses proches. Faute de moyens, son rapatriement au Sénégal n’a pu se faire. En conférence de presse ce vendredi 18 septembre, sa famille accuse les autorités sénégalaises de négligence et annonce des plaintes.



La famille de Abdoulaye Baldé menace de porter plainte contre le ministre des Affaires étrangères Amadou Ba, le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr et l’Etat du Sénégal. Après la mort de leur proche Abdoulaye Baldé, tué par balle par un individu avec qui il se disputait à propos du prix du carburant dans la station service où il travaillait, la famille a sollicité du gouvernement le rapatriement  du corps.  Malheureusement, les choses ont tardé et le corps a commencé à se détériorer. Il a été finalement enterré en Libye.

Face à la Presse, la famille dit également être déçue par les autorités de Kolda, dont le maire Abdoulaye  Bibi Baldé, qui ne s’est pas manifesté, le directeur des domaines Mame Boye Diao, Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture, Alpha Bocar Baldé de la SODAGRI, Fabouly Gaye, le préfet de Kolda et le maire de Guéro Yéro Bocar, Boubacar Sèye.

AYOBA FAYE

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter