Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Conseil d’Administration du Forum Civil félicite Birahim Seck et étale un chapelet de recommandations au Gouvernement



Le Conseil d’Administration du Forum civil, qui s’est tenu ce week-end sur la Petite Côte, a renouvelé toute sa confiance au Bureau exécutif dirigé par le Coordinateur Birahim Seck et lui a adressé ses vives félicitations.

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, le Conseil « encourage le Coordonnateur général à poursuivre la dynamique de consolidation des acquis de l’Organisation et lui témoigne son soutien sur les activités qu’il mène au nom de l’Organisation dans le sens de l’amélioration de la gouvernance et de l’émergence citoyenne ».

Le Conseil d’Administration, à la suite du Congrès national sur la justice fiscale en vue de lutter efficacement contre les Flux financiers illicites, a fait un certain nombre de revendications au Gouvernement du Sénégal.

Entre autres recommandations, on peut noter: la publication des rapports de la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) sur les dépenses fiscales ; l’évaluation des Conventions de non double imposition signées par le Sénégal ; l’adoption de la loi sur l’accès à l’information dont les ultimes étapes du processus ont été bouclées ; la mise en place d’un organe chargé du recouvrement et de la gestion des biens mal acquis ; la publication de toutes les Conventions minières signées sous le régime du Code minier de 2016 ; la renégociation de la Convention minière des Industries chimiques du Sénégal (ICS) pour un rééquilibrage au profit de l’Etat et des communautés riveraines impactées par l’exploitation du phosphate ; le rétablissement dans leurs droits les actionnaires nationaux des ICS ; la révision de la mesure sur la hausse du coût de l’électricité afin de préserver le pouvoir d’achat des citoyens ; l’arrêt définitif des atteintes aux libertés de manifestation et de presse ;

 Le Conseil d’Administration a également condamné sans réserve la brutalité exercée par les forces de l’ordre sur les citoyens, notamment les journalistes et techniciens des médias.

AYOBA FAYE

Dimanche 22 Décembre 2019 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter