Le FMI freine le Sénégal: « Notre conseil, c’est de limiter les déficits budgétaires »

« La dette commence à frôler des niveaux qui sont moins prudents », alerte le Directeur-adjoint du département Afrique du Fonds Monétaire International, Roger Nord.



Le FMI freine le Sénégal: « Notre conseil, c’est de limiter les déficits budgétaires »
Le FMI a lancé ce lundi à Dakar son nouveau rapport d’octobre sur « les perspectives économiques régionales de l’Afrique subsaharienne ». Document de référence du FMI sur l’Afrique, publié chaque année en avril et en octobre, ce nouveau rapport s’articule autour des impacts de l’assainissement budgétaire et de la diversification économique sur la croissance en Afrique sub-saharienne.

Directeur adjoint au département Afrique du FMI, Roger Nord a recommandé au Sénégal de stabiliser sa dette. « Notre conseil, c’est de s’assurer que les dettes restent à des niveaux gérables », a-t-il lancé. Avant de poursuivre : « Au Sénégal, vous avez une notation de risque de prise de dette très bas (sur les trois (3) notations bas, modéré et élevé) ». « C’est notation est une bonne notation pour le Sénégal mais notre conseil, c’est de limiter les déficits budgétaires », a-t-il insisté.

« Le rapport a mis en exergue trois (3) questions importantes: la préservation de la stabilité macroéconomique, surtout avec une dette soutenable, la question de la mobilisation des ressources, de rationalisation des dépenses publiques pour un assainissement budgétaire et la diversification de nos économies », a décliné Pierre Ndiaye, Directeur général de la Planification et des Politiques économiques. 


Lundi 30 Octobre 2017 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter