"Le Nigéria ne soutient pas les sécessionnistes"

L'ambassadeur et envoyé spécial du président Muhammadu Buhari au Cameroun, Lawan Abba Gashagar, a déclaré que son pays ne soutient les sécessionnistes.



"Le Nigéria ne soutient pas les sécessionnistes"
Le gouvernement nigérian est favorable au retour rapide à la paix au Cameroun et la préservation de son intégrité territoriale. Il y a des accords qui indiquent qu'un Camerounais peut se rendre au Nigeria pendant trois mois sans visa, de même qu'un Nigérian peut venir ici au Cameroun et rester trois mois sans visa. Tout citoyen peut rester dans l'un ou l'autre pays, pourvu qu'il respecte la loi de ce pays et qu'il ne mène pas des activités pour détruire son propre pays

Lawan Abba Gashagar, Envoyé spécial du président Muhammadu Buhari

Le Nigeria ne soutient en "aucune manière" les sécessionnistes anglophones de l'ouest du Cameroun, région sur laquelle les deux pays ont "une convergence de vues", a déclaré M. Gashagar.

"Le gouvernement nigérian est favorable au retour rapide à la paix au Cameroun et la préservation de son intégrité territoriale", a assuré le représentant nigérian à sa sortie d'audience avec le président camerounais Paul Biya

Il a promis que les dirigeants du Nigeria "vont tout faire pour que la paix règne au Cameroun".
La région anglophone du Cameroun est frontalière du Nigeria.
Depuis fin 2016, le sud-ouest et le nord-ouest du Cameroun est l'épicentre d'une grave crise socio-économique et politique.

La minorité anglophone, qui représente environ 20% des 22 millions de Camerounais et deux régions sur dix, proteste contre ce qu'elle appelle sa "marginalisation" dans la société.
Certains activistes anglophones exigent le retour au fédéralisme et une minorité réclame la partition du Cameroun.

Deux scénarios que refusent catégoriquement les autorités camerounaises.

bbc.com

Vendredi 8 Décembre 2017 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter