PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Le coordonnateur de Green 2000 torpille l'IGF: "c'est une enquête orientée pour..."



Le coordonnateur de Green 2000 torpille l'IGF: "c'est une enquête orientée pour..."
Mouillée jusqu'au cou par l'enquête de l'Inspection générale des finances (IGF) sur le marché de 25 milliards Fcfa du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac), la société israélienne Green 2000 a réagi par le billet de son Coordonnateur au Sénégal, Daniel Pinhassi. Ce dernier soupçonne une enquête orientée pour pour ternir l'image de personnes.
"(...) si on fait une analyse, on ne peut pas conclure que le problème provient de nous. Parce que, depuis le début, le paiement ne s'est pas fait correctement. Alors que ce sont ces paiements qui doivent nous permettre d'avancer les travaux, puisqu'on doit être payé à l'avance", a-t-il dit dans les colonnes de l'Obsrvateur avant de charger l'organe de contrôle : "Nous pensons que cette enquête (de l'IGF) est une enquête orientée. Dans cette enquête, soit les gens n'ont rien compris du tout, soit quelqu'un la veut avec un résultat bien bien connu d'avance"
Pinhassi dénonce le traitement médiatique réservé au  rapport de l'IGF. "Comme si cela n'était pas suffisant, on a organisé des fuites dans la presse pour s'attaquer à nous afin de ternir notre images", déplore-t-il.

Pour rappel, Green 2000 a en charge l'exécution du marché de 25 milliards FGcfa pour la réalisation de quatre (4) coeurs de Domaines agricoles communautaires (Dac). Un rapport de l'IGF a révélé au grand jour des irrégularités qui ont conduit le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang, à démission du Gouvernement. Il était le ministre tutelle au moment de l'amorce du projet, quand il dirigeait le département de la Jeunesse

AYOBA FAYE

Jeudi 14 Juin 2018 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter