Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



« Le dialogue est d’autant plus nécessaire que... », (AFP)



« Le dialogue est d’autant plus nécessaire que... », (AFP)
Le Secrétariat Politique Exécutif (SPE) de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) encourage « la classe politique à se départir des préjugés intolérants et à tout mettre en œuvre pour que le dialogue, consubstantiel à notre culture et à l’histoire politique de notre pays, puisse se nouer, afin de favoriser l’installation d’un climat apaisé durable ».

« Ce dialogue est d’autant plus nécessaire que le profil du Sénégal, dans la perspective de la construction de l’économie pétrolière et gazière, est appelé à évoluer, avec la complexité des menaces liées à la sécurité », soutiennent les progressistes. Et, selon eux, « l’identification des acteurs sera facilitée par la modernisation des partis et des pratiques politiques, dans l’esprit du Référendum adopté par le peuple souverain, le 20 mars 2017 », soutiennent les progressistes. Et, pour eux, « le financement des partis politiques sur des critères à discuter est souhaitable ».

Evoquant l’examen prochain de la loi de finances 2018, le SPE a salué « la place particulière réservée aux programmes sociaux, avec un montant total de 426 milliards FCFA soit plus du 10ème du budget général de l’Etat, sans préjudices des autres secteurs prioritaires du Programme Sénégal Emergent (PSE) ». Des « orientations (qui) illustrent bien la volonté du Président MackySall, de rester attentif aux priorités des populations », se félicitent les alliés du président de la République dans la cadre de la Coallition Benno Bokk Yakaar (BBY).
« C’est la raison pour laquelle », le SPE dans une note parvenue à PressAfrik.com, « engage le parti à se déployer pour préparer, d’ores et déjà, la Présidentielle de 2019 ».

Réuni à la Permanence nationale sous la présidence du Secrétaire général, Moustapha Niasse, autour de la situation nationale et de la vie du parti, le SEP s’est « tout d’abord incliné devant la mémoire du défunt Khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, éminent Chef religieux qui, au-delà du sacerdoce lié à ses missions, était un citoyen au service de la Cité et des Créatures de Dieu ». Avant d’adresser « ses vives félicitations au Secrétaire général, Moustapha Niasse, qui a été brillamment réélu à la présidence de l’Assemblée nationale du Sénégal ».

Le SEP a par ailleurs adressé ses remerciements « aux composantes de la Coalition victorieuse (BBY) et en particulier son coordonnateur, le Président Macky Sall, pour la confiance placée en un homme qui met généreusement ses compétences au service de son pays, pour consolider la paix et la stabilité, lits naturels d’un développement concerté, dans un Etat de droit consolidé ».

Sur le 2ème point de l’ordre du jour, le SPE a entendu le rapport de synthèse des sept (7) commissions créées par le Secrétaire général, à l’issue du Symposium national du parti qui s’est tenu le 4 mars 2017. « Il s’agit, dans le cadre du suivi des recommandations dudit symposium, de procéder méthodiquement à la massification et à l’animation du parti, dans un esprit d’ouverture qui tienne également compte du souhait de plusieurs ex camarades de renouer avec leurs activités, dans l’AFP », souligne la note. 


Vendredi 20 Octobre 2017 - 20:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter