Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les sanglants aveux de la femme qui a charcuté sa coépouse : « effectivement je voulais la tuer »



La femme qui a charcuté sa coépouse passe aux aveux. Salimata Diaw, âgée de 29 ans, n’a pas essayé de nier les faits. Face aux enquêteurs, elle déclare qu'elle voulait "effectivement la tuer".

« J’habite dans le même quartier que Oumy Diop ( la coépouse) . Elle sortait avec mon mari jusqu’à ce que je sois au courant. Elle est même parvenue à devenir sa deuxième femme. C’est cela que je ne parviens pas à supporter. A chaque fois qu’elle me dépassait, elle proférait des paroles offensantes et j’en avais parlé à mon mari», raconte-t-elle.

Poursuivant, elle ajoute : «Hier (le 30 octobre 2018), ne pouvant plus supporter son comportement à mon égard, je l’attendais de pied ferme, dans la rue, armée d’une machette. Quand elle m’a dépassée, je suis jetée sur elle et j’ai commencé à lui asséner des coups avec cet outil », déclare-t-elle face aux enquêteurs.

Revenant sur ce qui l’oppose à sa coépouse, elle révèle sans détoure qu’elle a toujours eu une dent contre sa victime. «Depuis qu’elle sortait avec mon mari jusqu’à ce qu’elle devienne sa femme, j’ai ressenti de la haine envers lui », souligne-t-elle. Quant à l’arme utilisé pour la charcuter, Salimata Diaw précise qu’elle l’a «prise dans la cuisine.

A la question de savoir si elle voulait ôter la vie de sa victime, elle répond à l’affirmative : « effectivement je voulais la tuer parce que qu’elle devait rejoindre le domicile conjugale ces jours à venir et je ne peux pas vivre avec elle dans un même foyer».
 
 
 
 
 

Aminata Diouf

Vendredi 9 Novembre 2018 - 11:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter