Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Libération de "Thier", l'accusateur de Kilifeu : Y en a marre annonce une marche ce vendredi



Le mouvement Y en a marre a fait face à la presse, ce mercredi à son Quartier général (Qg)  pour dénoncer la libération de Thierno Amadou Diallo dit "Thier",l’homme qui avait filmé le rappeur Kilifeu alors qu'il lui  remettait de l'argent pour une présumée affaire de trafic de visa. Ce dernier est mis sous liberté provisoire et en contrôle judiciaire, au moment ou la liberté provisoire est refusée à Kilifeu. Les Y en a maristes qui dénoncent un mauvais fonctionnement de la justice sénégalaise appelle à une forte mobilisation pour une marche le vendredi 10 décembre prochain de l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) à la Place Soweto.
 
« Tout ce qui devait être dit sur la problématique de notre justice a été dit. Face à cette réalité de notre justice qui est prise en otage, par un exécutif, par un pouvoir politique qui le manipule à sa guise. Sur le dossier Kilifeu et Simon, nous y avons tenu beaucoup de conférences de presse. Aujourd'hui, c'est ce matin vers 12 heures, que nous avons eu l'information comme quoi, Thierno Amadou Diallo a été libéré. Quand on a eu l'information d'un proche qui était allé rendre visite a Kilifeu, et qui est tombé sur la scène de sa libération pour qu'il rentre chez lui, nous avons été informés selon nos sources qu’effectivement, il a été mis sous liberté provisoire, et sous contrôle judiciaire, au moment ou la liberté provisoire est refusée à Kilifeu », a dénoncé Aliou Sané.
 
Selon lui, le pouvoir part de ce dossier-là, pour en faire un dossier politique, pour manipuler la justice et privé Kilifeu de ses droits en tant que citoyen.

« Le dossier est pendant devant la justice. Le juge d'instruction les a entendus sur le fond du dossier. Ils ont rempli tout ce qu'il fallait en termes de conditions pour bénéficier de la liberté provisoire. Simon a été libéré, avec son dossier médical qui vient en plus même, si à la base Kilifeu, lui, remplit toutes les conditions, il est retenu à Rebeuss. Kilifeu, aujourd'hui, est otage d'une justice qui est à la solde d'un exécutif, d'un politique », dit-il.
 
Selon M. Sané, ils sont en train de lui faire payer tout son engagement et sa détermination au côté du peuple sénégalais.

« On a vu lors des événements de mars, et tous les autres dossiers qui ont suivi Kilifeu a toujours été là, auprès du peuple sénégalais. Ce Thierno Amadou Diallo au-delà de ce dossier qui les retient à Rebeuss a été entendu sur une autre plainte de Kilifeu pour collecte et diffusion de données à caractère personnels. C'est-à-dire, les éléments qui font même l'auto saisine du Procureur, ont été eu de façon illégal. Aujourd'hui, il a été libéré et Kilifeu va dormir à Rebeuss ».
 
Y en a marre a aussi dénoncé la lenteur avec laquelle fonctionne la justice sénégalais sur un certain nombre de dossiers, comme la plainte du FRAPP, le dossier Ousmane Sonko, et les députés qui ont été cité dans une affaire présumée de passeports diplomatiques.

« Nous allons vers de grandes mobilisations le vendredi 10 décembre prochain. Nous partirons de l'Université Cheikh Anta Diop à la place Soweto. Et un peu partout au Sénégal, il y aura des manifestations à partir de 16 heures pour sauver la justice sénégalais », conclut Aliou Sané.


Mercredi 1 Décembre 2021 - 19:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter