Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ligue des champions: Idrissa Gana Gueye dans l'équipe type des quarts de finale retour



La belle performance du milieu de terrain de Paris Saint-Germain Idrissa Gana Gueye en quart de finale de la Ligue des champions est récompensée. En effet, le nom du Sénégalais figure dans l'équipe type des quarts de finale retour dévoilée par Footmercato. 


Thibaut Courtois (Real Madrid) : protégé par une défense inédite, avec notamment Federico Valverde au poste inhabituel de latéral droit, le portier belge a tenu la baraque. Malgré les tentatives répétées de Mohamed Salah notamment, le Diable Rouge n'a pas flanché face aux Reds. Un clean sheet qui vaut de l'or et envoie les Merengues en demi-finales.

Colin Dagba (Paris SG) : dépassé et submergé à l'aller à l'Allianz Arena, le jeune latéral droit a su se reprendre. Conseillé par le staff technique parisien, le titi a corrigé ses erreurs et a contrôlé Kingsley Coman dans sa zone. Une soirée aboutie ponctuée par un billet pour les demies.

Danilo Pereira (Paris SG) : le Portugais a été impérial ce mardi soir contre le Bayern. Présent dans les airs et dans les duels, l'ancien capitaine de Porto, aligné en défense centrale en l'absence de Marquinhos, a montré que le PSG et Mauricio Pochettino pouvaient compter sur lui dans les grands rendez-vous. La montagne, comme le surnomme désormais Presnel Kimpembe.

Éder Militão (Real Madrid) : il est doucement en train de faire changer d'avis la Casa Blanca et les observateurs en Espagne. Le Brésilien, en l'absence de Raphaël Varane et Sergio Ramos, s'impose enfin comme un recours de choix dans l'axe de la défense pour Zinedine Zidane. Sa prestation à Liverpool a encore marqué les esprits.

Lucas Hernandez (Bayern Munich) : au sein d'une défense qui craignait comme le lait sur le feu le duo Kylian Mbappé-Neymar, le champion du monde 2018 s'est montré très solide. Il a dégagé une assurance folle dans bon nombre de ses duels avec les deux stars parisiennes. Une des grosses satisfactions munichoises malgré l'élimination. Costaud.

Casemiro (Real Madrid) : le taulier de l'entrejeu merengue. Les saisons passent et l'Auriverde est toujours aussi important pour Zinedine Zidane et le Real. Mercredi soir, à Anfield, il a une fois encore apporté toute son assurance et sa science du jeu pour permettre aux siens d'obtenir le nul et de valider leur qualification.

N'Golo Kanté (Chelsea) : le milieu de terrain français était partout mardi soir à Séville. Le champion du monde 2018 a fait un bien fou aux Blues dans un match loin d'être évident. Performant à la récupération, comme à son habitude, l'ancien Caennais a également effectué de jolis choix dans l'utilisation du ballon. Pas un hasard si Thomas Tuchel l'a encore encensé à l'issue de la rencontre.

Idrissa Gueye (Paris SG) : le Sénégalais monte clairement en puissance. À Munich, le milieu de terrain parisien avait été, comme son équipe, héroïque en résistant aux vagues offensives successives du Bayern. Au Parc des Princes mardi, il a cette fois affiché une maîtrise supérieure dans l'utilisation du cuir tout en grattant encore énormément de ballons. Solide.

Kevin De Bruyne (Manchester City) : le maître à jouer des Citizens, récemment prolongé jusqu'en juin 2025, a encore montré sur la pelouse de Dortmund combien il était important pour Pep Guardiola. S'il n'a pas été en réussite (une barre), le Belge a malgré tout pesé sur la défense du Borussia. Une menace constante que le PSG devra surveiller comme le lait sur le feu en demies.

Neymar (Paris SG) : le n° 10 du club de la capitale a réalisé un match consistant face au Bayern. S'il n'a pas marqué, le Brésilien a toujours gêné la défense munichoise dans les petits espaces comme dans la profondeur avec Kylian Mbappé. Malgré un sérieux manque de réussite (deux poteaux, une barre), l'international auriverde a également épaté la galerie avec quelques dribbles dont il a le secret.

Mehdi Taremi (FC Porto) : alors certes, l'Iranien n'a joué qu'une demi-heure contre Chelsea. Mais son but, le seul de la rencontre, d'un ciseau acrobatique très aérien sur un bon centre de Nanu, restera certainement comme l'un des plus beaux de cette saison en Ligue des Champions. Rien que pour ça, l'attaquant des Dragões mérite d'être là.

 

Fana CiSSE

Jeudi 15 Avril 2021 - 11:37