Lyon: La militaire qui s'était tiré une balle dans la tête est décédée



Elle avait tenté de mettre fin à ses jours le 1er janvier alors qu’elle patrouillait avec ses collègues de l’opération Sentinelle dans la gare de la Part-Dieu, à Lyon. La jeune militaire de 27 ans, plongée dans un état critique, est décédée trois jours plus tard. L’information a été révélée ce mardi.

La jeune femme s’était enfermée dans les toilettes réservées au personnel de la gare avec son arme et son téléphone portable. Elle avait appelé son ancien compagnon, dont elle était séparée depuis peu, avant de retourner son fusil contre elle en pleine conversation téléphonique. Il semblerait que la rupture soit à l’origine de son geste désespéré. 

20Minutes

Mercredi 10 Janvier 2018 - 14:54