Madagascar : l'opposition décline l'offre de discussion

Le parti présidentiel et les députés de l'opposition devaient se retrouver ce jeudi soir après une première rencontre mercredi.



Madagascar : l'opposition décline l'offre de discussion

Mais les parlementaires de l'opposition ne sont pas venus à la rencontre.

Devant quelques milliers de manifestants à la place du 13 mai, Maître Hanitra Razafimanantsoa, vice-présidente de l'Assemblée nationale a indiqué ne plus vouloir discuter des lois électorales.

Les revendications ont évolué, a-t-elle ajouté, rappelant que l'opposition réclame désormais la démission du président de la République et du gouvernement.

Elle a également annoncé le refus par l'opposition de la médiation de la SADC.

Maître Razafimanantsoa a Insisté sur le fait que cette médiation qui a débuté avec la crise politique de 2009 n'a rien apporté à Madagascar.

Le président du Sénat, également président du parti présidentiel Rivo Rakotovao, lui ne perd pas espoir de voir les discussions se poursuivre.

''Nous n'en sommes qu'au début du processus et à la mise en place du cadre général du dialogue'', a-t-il expliqué.


BBC Afrique

Vendredi 27 Avril 2018 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter