Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mali: journée de solidarité envers les enseignants victimes des attaques jihadistes



Mali: journée de solidarité envers les enseignants victimes des attaques jihadistes
Au Mali, les syndicats de l'Éducation organisent ce jeudi une journée de solidarité en hommage aux enseignants enlevés ou tués depuis le début de l'année par les groupes jihadistes. Ces derniers sont la cause également de la fermeture de près de 900 écoles à travers le pays.

La semaine dernière, sept enseignants ont été enlevés par des groupes djihadistes vers Korientzé dans la région de Mopti dans le centre du Mali, avant d'être finalement libérés quelques jours plus tard. Mais « aujourd’hui, on dénombre quatre enseignants entre les mains de ces ravisseurs-là. Et un instructeur-coordinateur aussi, a été tué, informe Adama Fomba, le porte-parole des syndicats de l'Éducation. Vous voyez, la menace aujourd’hui est partout. Pas seulement au centre même, tout près de Bamako et dans la région de Koulikoro. Les enseignants ont du mal à travailler et l’État n’est pas en mesure, aujourd’hui - ça c’est notre constat - de sécuriser non seulement les écoles, mais aussi le personnel enseignant ».

« Ils brûlent les cahiers et les livres »

Dans le centre et le nord du pays, les menaces des groupes jihadistes s'accentuent et rendent difficiles le travail des enseignants. «Ils [les jihadistes, ndlr] viennent subitement à l’école, brûlent les cahiers ou les livres. Ils demandent à ce que les enfants sortent et ils prennent quelques enseignants, ou ils demandent de fermer systématiquement l’école et puis ils s’en vont. Il est difficile aujourd’hui de faire une estimation des écoles fermées à l’échelle du pays, mais à notre dernière estimation c’était presque 700 écoles (le ministère de l'Education nationale parle de 900 écoles fermées ».

Rfi

Jeudi 31 Octobre 2019 - 17:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter