Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mame Thierno Dieng : «La forêt doit nous mettre à l’abri du monopole du pétrole»

Mame Thierno Dieng a fait un plaidoyer pour la conservation des forêts africaines. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, qui attire l’attention des autorités sur l’utilité de ces ressources forestières, insiste sur la nécessité de miser, sur les dites ressources au même titre que sur le pétrole et le gaz, pour mettre l’Afrique sur la voie du développement.



Mame Thierno Dieng : «La forêt doit nous mettre à l’abri du monopole du pétrole»
Préserver les ressources forestières africaines est primordial pour la survie de l’Afrique. C’est la conviction de Mame Thierno Dieng qui a présidé mardi, la cérémonie d’ouverture de la 21ième session de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique. A cette occasion, le ministre de l’Environnement et du Développement durable a appelé les dirigeants africains à développer des stratégies pour sauvegarder ces ressources.

A l’en croire, prendre ces mesures est d’autant plus nécessaire que les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus ressentir. Et pour lui, «rien que pour ce fait, nous devons préserver la forêt car c’est le meilleur moyen d’atténuer le réchauffement climatique».

Et, ajoute-t-il, nos ressources forestières «doivent nous mettre à l’abri du monopole de la richesse pétrolière car, elles sont aussi importantes que le pétrole du fait de leurs avantages et elles ne nous donnent pas des inconvénients liés à leur exploitation».

C’est dans cette logique de lutte contre son pillage que le Sénégal a mis en place un programme en y associant la Gambie et la Guinée. Ainsi, assure-t-il, les coupes illégales de bois pourront être réduites de façon drastique.


Mercredi 20 Juin 2018 - 11:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter