Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Martin Fayulu appelle à la ‘résistance pacifique’



Martin Fayulu appelle à la ‘résistance pacifique’
La coalition Lamuka a organisé samedi une manifestation autorisée par le gouverneur de Kinshasa pour protester contre le non-respect du véritable verdict des urnes par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

C'est la première grande mobilisation du parti de l'opposant Martin Fayulu arrivé deuxième, selon la CENI, au terme de l'élection présidentielle en RDC.

Devant des centaines de militants rassemblés à la place Sainte-Thérèse dans la commune de N'djili à Kinshasa, l'opposant a martelé que la CENI et la Cour constitutionnelle ont contribué à porter à la tête de la RDC des candidats qui n'ont pas été choisi par le peuple congolais.

"Je vous appelle à la résistance pacifique. Organisez-vous dans des quartiers, districts, provinces pour résister" a indiqué M. Fayulu.
"La résistance pacifique veut dire quelqu'un pour qui vous n'avez pas voté ne doit pas vous commander" a-t-il expliqué.

C'est la première fois depuis la prestation de serment du président Félix Tshisekedi que Martin Fayulu prend la parole en public lors d'un rassemblement politique.

Il a dénoncé notamment la complicité entre la Cour constitutionnelle et la CENI qui ont donné Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle.

Il s'oppose donc à toute action visant à se rapprocher du tenant du pouvoir estimant que "la main tendue, on la prend, quand, c'est propre : quand ce n'est pas propre, on la prend pas".

Une allusion à une possible collaboration dans le futur avec le régime Tshisekedi dont il a appelé la communauté internationale à ne pas reconnaitre le gouvernement.
Bien qu'opposé au plan politique désormais, M. Fayulu a eu une pensée respectueuse pour la mémoire du père du tout nouveau président de la RDC et leader de l'opposition congolaise de son vivant.

Il a demandé à l'assistance d'observer une minute de silence, en mémoire d'Étienne Tshisekedi décédé le 1er février 2017.

Vendredi, le président Tshisekedi avait assisté à une messe à la mémoire de son père décédé à Bruxelles.

La coalition Lamuka après le meeting de Kinshasa entend se rendre dans chaque province de la RDC dans les jours à venir afin d'exiger la publication des véritables résultats de l'élection présidentielle.

bbc

Dimanche 3 Février 2019 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter