Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Meurtre de Ndiaga Diouf : Barthélémy risque 10 ans de prison

Barthélémy risque 10 de prison. En effet, hier, à l’ouverture de son procès dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf, le procureur a requiert cette peine à l’encontre du maire de Mermoz/Sacré-Cœur.



Meurtre de Ndiaga Diouf : Barthélémy risque 10 ans de prison
C’est une peine de 10 ans de prison qu’encourt Barthélémy Dias. En effet, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur qui faisait face à la barre dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf le 22 décembre 2011 devant sa mairie est, selon le Procureur, coupable d’avoir tiré et tué le nervi.

Pour le Procureur, cette peine se justifie par le fait qu’en tirant, M. Dias avait pour objectif d’atteindre quelqu’un : «la légitime défense soulevée par la défense ne passera pas, parce que le code pénal stipule dans son article 315 qu’«il n y a ni crime, ni délit lorsque les homicides et les coups ont été commandités par soi-même et par autrui. On ne peut évoquer la légitime défense que pour repousser un mal présent».

Et d’ajouter : «Barthélemy Dias et ses conseils sont venus à la barre pour jouer au plus malin. Ils ont cherché à adopter une stratégie de refus catégorique de répondre aux questions du Ministère public. Mais, cela ne passera pas».

A l’en croire, pour les délits de «coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans l’intention de la donner», le lieutenant de Khalifa Sall mérite amplement la peine de 10 ans de prisons fermes requis contre lui.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 26 Janvier 2017 - 07:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >