Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ministère de la Santé : faux et usage de faux sur un marché de 71 millions en produits phytosanitaires

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale est secoué par un scandale financier sur le marché fictif de 72 millions de produits phytosanitaires. L’enquête déjà bouclée, a établi des présomptions de « faux et usage de faux » et les résultats sont déposés depuis hier mercredi sur la table du Procureur de la République.



Ministère de la Santé : faux et usage de faux sur un marché de 71 millions en produits phytosanitaires

 
« Faux et usage de faux », c’est la conclusion établie par les enquêteurs concernant les motifs de ce marché d’une valeur de 71 millions de FCFA commandé par le département du ministère de la Santé et de l’Action Sociale et livré au Service national de l’hygiène. Autrement dit, la valeur de produits commandés n’a jamais été livrée au ministère de la Santé, et la somme en jeu est de 41 millions de FCFA qui constituent la part de l’argent disparus dans les « deals » organisés par les complices qui se sont partagés ce marché.
 
 
Les enquêteurs qui ont transmis le rapport au Parquet, notent une substitution de produits avec la « complicité d’agents du Service national d’hygiène » et du « ministère ». La ministre de la Santé n’a pas manqué de se prononcer sur cette confusion. « S’il y a des fautifs, que la loi leur soit appliquée dans toute sa rigueur », laisse entendre dans les colonnes du journal « Le quotidien » Eva Marie Marie Coll Seck qui a ouvert une enquête interne pour tirer au clair cette affaire.


Jeudi 7 Mars 2013 - 13:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter