Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ousmane Cissé, ancien Directeur des Mines: « Le débat sur le pétrole et le gaz est un débat de troisième mi-temps…»



Ousmane Cissé a déclaré, samedi à Kébémer que le débat sur le pétrole et le gaz ‘’est un débat 3e mi-temps’’. Selon lui, tous ceux qui parlent du pétrole et du gaz veulent tout simplement déstabiliser le pouvoir de Macky Sall.
 
« Les gens doivent savoir qu'Aliou Sall est un Sénégalais. Il n’est pas d’une autre nationalité. Il doit jouir de ses droits civiques, mais aussi économiques. Il doit pouvoir avoir des activités dans ce pays, et dans tous les secteurs. Il n’y a aucune loi dans le code du pétrole comme dans le code des mines qui dit qu'Aliou Sall est opérateur, ou détenteur d’action. Je pense que le débat, aujourd’hui, est un débat de troisième mi-temps. Un débat des personnes qui ont perdu les élections parce que le Président Macky Sall à été réélu », dit-il.
 
 Aux yeux d'Ousmane Cissé, «aujourd’hui, il n’y a pas de débat. Les gens se prononcent sur la question du pétrole et du gaz parce que tout simplement, il y a Aliou Sall. Au Sénégal, le débat qui est posé ce n’est pas un débat sur le pétrole et le gaz, c’est un débat sur Aliou Sall. Parce qu'il est le frère du Président. Je suis sûr que, si c’est un n’autre Sénégalais qui avait eu des activités dans le secteur, il ne serait pas aussi acculé comme Aliou Sall ».
 
L’ancien Directeur des Mines et de la Géologie de marteler : « Les informations nouvelles qui ont été apportées selon la presse internationale, qu’il y a un paiement de 25 000 dollars par année où je ne sais par mois pour Aliou Sall. Si c’est le cas, où est le problème ? Quand un privé s’accorde avec un autre privé sur un salaire, où est le problème ? Parce que vous, en tant que journaliste, votre organe vous paye tel ou tel montant personne ne viendra critiquer chez vous. Le salaire est négocié librement entre l’employé et l’employeur. S'il en était ainsi, cela n’est pas un problème ni pour l’Etat ni pour personne d’autre ».
 


Dimanche 23 Juin 2019 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter