Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pape Mahawa Diouf attaque Barthélémy Dias : « Il parle beaucoup et est trop agressif»



 Pape Mahawa Diouf attaque Barthélémy Dias : « Il parle beaucoup et est trop agressif»
La bataille pour les élections locales de 2022 s’annonce rude. A peine le date du scrutin fixée le 23 janvier 2022, les ambitions se déclinent. Le directeur général de l’Agence sénégalaise de la promotion touristique (Aspt) et non moins responsable politique de la mouvance présidentielle défie l’opposant et maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, qui a déjà annoncé sa candidature pour la mairie de Dakar. Papa Mahawa Diouf annonce à l’émission Jury du dimanche d’I-radio, ce 23 mai, qu’il sera bien du « combat » non sans préciser s’il sera oui ou non candidat pour Dakar.

D’emblée, le membre de la Task force républicaine et coordonnateur de la cellule de communication de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (BBY) s’attaque à Dias fils. « Nous pensons que nos challengers ont trop vite parlé. Ils vont se rendre compte qu’ils vont déchanter, en particulier Barthélémy Dias qui est très bavard. Il parle beaucoup. Barthélémy Dias doit être rappelé à l’ordre sur son style trop agressif, de mon point de vue. Il peut être beaucoup plus courtois », a-t-il déclaré. 

Pape Mahawa Diouf de rappeler que «  Le Sénégal a une réputation d’être une démocratie sereine ». Selon lui, ce qui le gêne sur le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, c’est son « caractère personnel, un peu prétentieux et arrogant dans le style ». 

En tout état de cause, a souligné M. Diouf, « Nous allons le trouver sur son terrain. Nous irons déjà dans son quartier à Mermoz qu’il n’est pas supposé gagner. Tout ce que  nous n’avons jamais mis, nous le mettrons, en ressources, en stratégies politiques, en combat et en détermination. Nous lui ferons face et lui montrerons que le Sénégal et en particulier Dakar ne se nomme pas Dias ».

Au pouvoir depuis 2012, l’Alliance pour la République (Apr) n’a jamais gagné la ville de Dakar. Pour le responsable politique à Yoff, la donne va, cette fois-ci, changer. Il se dit convaincu que la mouvance présidentielle va gagner les prochaines locales à Dakar. Mais avec quel candidat ? 

« Nous sommes une coalition qui est très forte, parce qu’elle a des mécanismes de concertation qui lui permette d’être résiliente dans des situations où il faut avoir des bons choix. Et nous allons y arriver », a-t-il expliqué.

Et ce candidat, a rassuré M. Diouf, « On va le trouver dans un processus de consultation ». Soulignant qu’ « une coalition comme la nôtre, avec un enjeu qui est la capitale, c’est très normal qu’il ait choc des ambitions ».  

Qui de Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr ? M. Diouf de répondre : « Il s’agit de réfléchir le moment venu sur celui qui incarne le plus l’aspiration de la coalition. Aujourd’hui, il est un peu prématuré de le dire. On n’est pas dans ces circonstances-là. Il faut d’abord que chacun gagne chez soi, il faut d’abord que chacun gagne son quartier, dans sa maison, et une fois qu’on aura gagné ça, c’est en ce moment-là qu’il sera question de voir, parmi ceux qui ont gagné chez eux, qui peut incarner le plus le projet pour Dakar », a-t-il conclu. 

Aminata Diouf

Dimanche 23 Mai 2021 - 13:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter