Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Politique Zéro déchet au Sénégal : « Aéroport Dakar Blaise Diagne, lieu d’implémentation »



Le ministre du Tourisme et des Transports Aériens a dit sa satisfaction qu’il en soit ainsi. « Il est heureux que la plateforme de l’Aéroport international Blaise Diagne, qui est la vitrine du Sénégal soit donc le premier lieu d’implémentation de cette politique Zéro déchet », soutient Alioune SARR jeudi matin, lors de la cérémonie de clôture des activités du mois de l’environnement (Juin).

Le ministre qui a planté son arbre devant le salon d’honneur comme tous les autres directeurs généraux de la plateforme a souligné que "tout ceci se fait dans le respect des impératifs de développement aéroportuaires, sans oublier le besoin d’améliorer la qualité de vie des populations autour de l’aéroport et celle des employés".

A côté du ministre et face à la presse le directeur général de LAS, Xavier MARY est revenu sur la politique environnementale de l’aéroport et sur les stratégies de motivation et de sensibilisation des agents et des passagers pour leur participation à l’atteinte de cet objectif zéro déchet.

Pour  rappel le 05 juin est la date retenue par les Nations Unies pour célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement avec une liste de points sur lesquels un effort important doit être consenti par les Etats et les organismes de développement : Lutte contre la destruction de la couche d’ozone ; Lutte contre la déforestation ; Préservation de la qualité des réserves d’eau ; Lutte contre la désertification et la sécheresse.
 

 

Pour répondre à cet appel, LAS (Limak-Aibd-Summa), gestionnaire de l’aéroport Dakar Blaise Diagne a renforcé ses actions environnementales autour de cette date avec des actions tout au long du mois de Juin. Il s’agissait des journées de reboisement : du 13 au 18 juin 2019, en collaboration avec l’association OCEANIUM, surtout avec une « lance semence » de 100 000 graines sur une superficie de 14 hectares autour de l’aéroport. Il y a aussi le démarrage du concept « achat responsable » qui consiste d’abord à évaluer la consommation mensuelle de papiers, de gobelets papiers et plastiques, des cuillères et/ou remous de café et de bouteilles d’eau en plastique, ensuite essayer de les réduire progressivement en allant vers un objectif « Zéro déchets papiers et plastiques ». Au niveau de l’Aérogare, des pictogrammes seront apposés sur les bacs déjà existants pour permettre aux usagers de les identifier facilement et pour pouvoir faire le tri des déchets.

Matar SENE

Jeudi 11 Juillet 2019 - 19:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter