Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle en Tunisie: Participation faible à la mi-journée

En Tunisie, le vote se passe dans le calme pour la présidentielle. Près de sept millions délecteurs sont attendus dans les 13 000 bureaux de vote pour ce premier tour. Un scrutin dont le résultat est très incertain.



■ Parmi les candidats, il y a le Premier ministre au bilan contesté Youssef Chahed, le magnat des médias poursuivi pour blanchiment d'argent et incarcéré Nabil Karoui, ou encore le premier candidat du parti d'inspiration islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou.
■ À quelques heures du silence électoral imposé la veille, deux candidats de second plan ont annoncé leur désistement en faveur du ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi.
■ Les bureaux ont ouvert à l’heure et ils fermeront à 18 heures, heure de Tunis. (17h TU).
 
Selon l'ISIE, l’instance en charge des élections, la mobilisation est encore faible : 16,31% de taux de participation à la mi-journée. En 2014, ce taux intermédiaire avait été communiqué à 11 heures et il était de 12%.
 
À Tunis, cette journée électorale se déroule bien. Le vote a commencé à l’heure et dans le calme. Le matériel électoral était sur place depuis ce samedi, cela a certainement facilité l’organisation du scrutin ce matin.
 
Pas de dysfonctionnement relevé par les observateurs. D’après l’ONG Mourakiboun, 97% des bureaux de vote ont ouvert à l’heure. « L’atmosphère est calme, il n’y a pas d’infraction majeure », indique Fabio Massimo Castaldo, le chef de la mission d’observation de l’Union européenne, qui compte une centaine de personnes déployées dans le pays.
 
Les électeurs eux, se sont levés tôt. Une file d’attente s’est formée dès sept heures du matin dans certains bureaux de vote, avec essentiellement des personnes âgées, peu de jeunes dans les files d’attente dans la capitale. « Les personnes âgées votent le matin et les jeunes plus tard, l’après-midi » relativise tout sourire, Hayouni Fadhel, le président d’un bureau de vote de Mégrine.

RFI

Dimanche 15 Septembre 2019 - 18:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter