Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle : une période faste pour Mbacké

Située à la porte de la ville sainte de Touba, Mbacké constitue le point de passage obligé de tous les hommes politiques désirant s'octroyer les votes de habitants de la Cité de Serigne Touba. Et cette situation offre bien des opportunités aux population de cette commune, voire du département pour se faire de bonnes affaires.



Malgré la chaleur qui se substitue petit à petit à la brise matinale, Mbacké enregistre une effervescence qui n'a rien à voir avec la religion en ce dimanche 3 février 2019. Et pour cause, la ville doit accueillir le président sortant, par ailleurs candidat à sa propre succession qui doit ouvrir sa campagne dans cette localité, plus précisément au quartier «Bari» où est prévu un grand meeting. En plus de Macky Sall, un autre candidat, Me Madické Niang est aussi attendu à «Ndoyène», sans compter les autres présidentiables qui ont octroyé à Mbacké une place de choix dans leur programme.

Comment la campagne électorale enrichit les différents secteurs d’activités 

Mais, les habitants de Mbacké voient en cette occasion une opportunité pour fructifier leurs affaires. En effet, tailleurs de profession «Serigne Mbacké » qui officie au marché de ladite ville affirme qu'il s'est attaché les services «d’apprentis» pour pouvoir confectionner les tenues à l'effigie de chaque personnalité de la «bande des 5» qu'on lui a confié. Sans vouloir s'épancher sur la manne financière qu'il compte récolter, M. Mbacké confie que cette période est meilleure, en termes de revenues, au Grand Magal de Touba. Et c'est le cas, à l'en croire, de tous ses collègues établis en ce lieu La location de voitures, un secteur florissant Hormis les tailleurs, les concessionnaires de voitures aussi s'attendent à tirer profit de ces trois semaines de campagne. Car, indique l'un d'entre eux qui a préféré garder l'anonymat, le secteur marche à merveille. Selon lui, les véhicules de type 4x4 très prisés par les hommes politiques se louent entre 60 000 et 90 000 francs CFA/jour. Les conducteurs de moto Jakarta aussi se frottent les mains puisque, avec les locations, leurs revenues journalières triplent, voire quadruplent.

Jouxtant Touba au centre des convoitises des candidats à la présidentielle du 24 février, Mbacké compte profiter au maximum de sa situation géographique. Ce qui fait dire aux un et autres qu'il devrait y avoir une campagne électorale tous les ans.


Dimanche 3 Février 2019 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter