PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)





Procès Khalifa Sall : L'audience suspendue jusqu'à demain 09h



Procès Khalifa Sall : L'audience suspendue jusqu'à demain 09h
Il a fallu plus de 9 heures aux avocats de la défense aujourd'hui pour plaider l'annulation pure et simple de la procédure en cours, qui consiste à juger Khalifa Sall et Cie, pour détournement de deniers publics.

Les représentants de l'Etat n'ont pas eu voix au chapitre ce jeudi au tribunal. Le juge a préféré consacrer l'audience d'aujourd'hui aux plaidoiries de Me Clédor Ciré Ly et ses collègues de la défense.

Demain vendredi, ce sera autour de la partie civile de plaider avec d'autres arguments. A noter que Me El Haj Diouf sera de la partie, puisqu'il a été commis avocat de la ville de Dakar qui s'est constituée partie civile dans ce procès.

AYOBA FAYE

Jeudi 25 Janvier 2018 - 21:06




1.Posté par Grand yoffois le 26/01/2018 00:24
Khalifa Sall, lui même il avoue qu'il n'a fait que continuer une pratique qui se faisait : faire de fausses factures pour encaisser indûment de l'argent qu'il dépense à sa guise sans rendre compte.

Voici un extrait de la chanson lors de la conférence de presse au sujet de sa gestion de la caisse d'avance. "Je voudrais que les Dakarois et les Sénégalais comprennent que l'abattage médiatique et le dénigrement ne passeront pas. Nous ne sommes pas des voleurs. Nous ne sommes pas des corrompus. Nous sommes des gens honnêtes qui avons géré cette ville avec beaucoup de patience, de transparence et de vertu. Il n'y a pas de détournement, il n'y a pas d'escroquerie.

Nous n'avons fait que perpétuer une Tradition qui se faisait depuis belle lurette".
Ainsi nous aussi, nous avons continué avec ces opérations de gestion opaque des fonds publics

La morale voudrait que Khalifa n'ait pas à perpétuer ce gaspillage de devise et il savait très bien que ce qui était valable à l'époque de Senghor ne l'est plus à notre temps.

Et, il est temps que cette culture soit bannie dans ce pays. le plus important pour nous simple citoyen ! c'est que la justice puisse faire son travail indépendamment des pressions politiques. 

Selon le procureur de la République : "Ce qui s'est passé dans l'affaire de la caisse d'avance de la mairie de Dakar est très simple. l'inspection générale d'État dans son rapport N° 12-2016 du 24 Mars 2016 m'a saisi pour me demander dans sa recommandation, l'ouverture d'une information pour élucider la manière dont les fonds ont été gérés dans la mairie de Dakar. Il s'agit là de la caisse d'avance. Cette inspection a relevé un montant de 1,800 milliards qui ont été dépensés sans aucune forme de justification. Devant cette recommandation, je ne pouvais que saisir l'enquêteur pour tirer au clair cette affaire. Alors, la Division des investigations criminelles a été saisie et a commencé à mener son enquête".

Maintenant, il n'a aucun argument pour justifier son forfait sinon nous dire: j ai fait comme les autres pour éviter d' aller au fond des choses qui risquerait d'éclabousser certaines personnalités; les uns qui ne trouveront pas des arguments sérieux pour se défendre et les autres cherchent des arguties pour retarder les sanctions.

Vrai ou faux...

Si l'IGE a relevé un montant de 1,800 milliards qui ont été volatilisés sans aucune forme de justification !(?)

Déjà tous les avocats qui interviennent, dans ce procès exemplaire, savent très bien qu'il sera condamné, les preuves sont irréfutables et Khalifa même le sait.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter