Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Relance économique: Sandiara va disposer d’une cité financière

​Sandiara va bientôt disposer d’une cité financière. L’édifice qui sera constitué d’une tour de dix (10) étages, sera construit sur une période de 18 mois. En lançant l’initiative mardi, le maire de Sandiara a indiqué que ce projet vise à faire de sa commune la nouvelle capitale financière du pays. Lors de la cérémonie de lancement qui a regroupé une cinquantaine d’investisseurs, de banquiers et d’assureurs, Dr Serigne Guéye Diop a soutenu que l’objectif est de mettre en place un programme qui va employer au moins 10 mille travailleurs dans les plus brefs délais.



Relance économique: Sandiara va disposer d’une cité financière
 Faire de Sandiara un centre financier international à l’image de la City à Londres, Johannesburg ou Casablanca, capable de fournir des services financiers, logistiques et industriels aux entreprises installées dans la zone. Tel est l’objectif de la cité financière de Sandiara. Pour réaliser ce rêve immense, le maire de la ville, Dr Serigne Guéye Diop a lancé les travaux de la future cité, mardi.

Dans cette optique, la commune a mis à la disposition du secteur bancaire qui va regrouper plus d’une dizaine d’institutions, un terrain de 20 000 mètres carrés pour la construction d’une tour de 10 étages pouvant abriter 100 000 m2 de bureaux. «Dans la même lancée de la Zone Economique Spéciale (ZES), nous allons mettre un instrument fondamental, c’est-à-dire une cité financière communale, départementale, régionale et nationale dont l’objectif est de mettre à côté des banquiers les investisseurs et à côté des industriels les banquiers » a soutenu le maire.

Ceci, à l’en croire, va permettre aux investisseurs de trouver de l’argent d’une banque et des assurances capables de lever ces fonds immédiatement sur le même périmètre sans pour autant faire beaucoup de déplacement. « Le centre va être constitué de 10 étages avec des salles de conférence, une salle de presse, des restaurants. Et dans la phase2 il y aura d’autres tours qui vont accueillir des institutions bancaires très fortes pour financer les grands projets de l’Etat tel le pôle urbain de Diamniadio, le futur port de Ndayane, Akon city » a expliqué Serigne Guéye Diop.

Dans le cadre du Plan Sandiara Emergent (PSE) local mis en œuvre depuis 2014, un programme dénommé(1-10-10 : Une famille, 10 cadres dans 10 ans), la commune a décidé d’accréditer quatre (4) Universités: l’UCAD qui s’est installée dans la zone du village de Mbourokh à côté de l’agropole pour un pôle de recherche industriel, l’école nationale des Douanes également qui va s’installer sur une superficie de 20 ha pour un budget d’investissement de 14 milliards, l’école 13- 37 du Maroc qui est la plus grande école de l’Afrique de l’Ouest, spécialisée dans le codage informatique et l’Université SupdeCo.

Cet institut s’est déjà installé à Sandiara et son campus va s’étendre sur une vingtaine d’hectares, a révélé le premier magistrat de la ville. Pour le représentant du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Cheikh Sig Diagne, l’Etat va accompagner l’initiative de la ville de Sandiara avec des moyens importants. Une volonté réitérée par le chef du Centre des Services Fiscaux de Mbour, M. Boye qui a assuré de la volonté des services fiscaux d’accompagner le projet de son mieux. Présent à la rencontre entre les partenaires et les investisseurs, l’Ambassadeur du Kosovo, Ramadan Gashi a soutenu que dans le cadre de la coopération bilatérale, son pays va apporter sa pierre à la construction de l’édifice comme il le fait « avec les autres pays frères».

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 26 Novembre 2020 - 12:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter