Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Scandaleux !!! Les autorités ont participé au paiement de la caution du Sénégalais kidnappé au Mali



Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur
Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur
La révélation du frère du Sénégalais kidnappé au Mali puis libéré après paiement d'une caution, en racontant le film de la négociation avec les ravisseurs, cache un gros scandale. Informées de la situation de danger dans laquelle se trouver un de leurs concitoyens, les autorités sénégalaises n'ont pas trouvé mieux pour l'aider à sortir des bras de ses ravisseurs que de participer "symboliquement" au paiement de la caution.

D'après Samba Ndiaye, après avoir discuté avec les ravisseurs de son frère qui réclamaient 3 millions Fcfa, il est allé informer les membres de la famille, mais également les autorités sénégalaises. Et ces dernières ont estimé le coût de la vie de leur compatriote à 145 mille Fcfa. 
"Je leur ai demandé qui ils étaient et ce qu'ils voulaient exactement. Ils m'ont dit : 'écoute, tu dois nous donner tant...' Ensuite, ils m'ont passé mon grand frère au téléphone qui m'a dit : 'tous ceux avec qui j'ai été kidnappé ont été exécutés. Il ne reste plus que moi. Il faut donner l'argent, sinon, ils vont me tuer'. Par la suite, j'ai informé la famille de la situation et nous avons commencé à collecter l'argent. Nous avons aussi contacté des autorités au niveau de l'ambassade. Mais la majeure partie de la somme a été payée par les membres de la famille. Les autorités contactées n'ont participé qu'à hauteur de 145 mille Fcfa, a-t-il raconté à nos confrères de la Rfm.

Dans un Etat sérieux, les autorités aussitôt informées de la situation, auraient pris langue avec les autorités maliennes pour voir comment procéder à la libération de leur concitoyen et le remettre sain et sauf entre les mains de sa famille. Mis à part le mépris de la vie humaine, les autorités sénégalaises contactées par la famille de Moustapha Ndiaye, ont préféré ignorer leur devoir de veiller à la sécurité et des biens et personnes soumis à leur administration.

A ce jour, l'Etat du Sénégal a enrichi de manière scandaleuse, une bande armée ou un groupe de bandits de 150 mille Fcfa de nos sou et laissé une famille aux abois faire des pieds et des mains pour libérer un citoyen sénégalais dont la vie ne tenait plus qu'à une caution de 3 millions.

AYOBA FAYE

Samedi 28 Juillet 2018 - 13:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Niit le 29/07/2018 20:13
A son retour au Sénégal, ce kidnappé devrait être arrêté et entendu. Comment peut-on aller dans une zone de guerre? Pour y faire quoi ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter