Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sélection d'un expert en biométrie électorale: écartée, l'opposition entre en colère

Dans sa parution du mercredi 3 février, "Source A" révélait en exclusivité que l'un des quatre experts censés procéder à l'audit du fichier électoral avait jeté l'encre et que le cabinet "Era" avait lancé un autre appel à candidatures pour lui trouver un remplaçant. L'opposition, bien que présente lors de la présentation des trois experts chargés de l'audit du Fichier électoral à la Direction générale des élections n'est pas contente.



Sélection d'un expert en biométrie électorale: écartée, l'opposition entre en colère
La commission politique du Dialogue national s'est réuni vendredi 5 février passé. A l'ordre du jour, ses membres se sont penchés sur sur la validation de la pré-sélection de l'expert en biométrie électorale qui vient succéder à celui qui a récemment rendu le tablier. A cet effet, le représentant du cabinet Era présente, un document à l'appui, les documents du nouvel appel d'offre de l'expert en biométrie électorale, suite à la démission de celui qui avait été sélectionné.

Le cabinet “Era” n’a pas perdu de temps pour trouver un expert en biométrie suite à la démission de l’expert qui devait s’en charger dans le cadre de l’audit du fichier électoral. Selon les informations de "SourceA", il est indiqué que les trois experts chargés de l'Audit du Fichier électoral , sont déjà arrivés à Dakar et ont pris contact avec la Direction générale des élections (Dge). Bien qu'ayant validé la sélection de l'expert en biométrie électorale, l'opposition n'a pas pour autant apprécié le fait que les experts aient pris contact avec la Direction générale des élections (Dge).

Le représentant de cabinet "Era" a indiqué, qu'il attend que l'ensemble des experts dédiés à l'Audit soient présents à Dakar, pour les présenter au Comité de suivi. Mais en attendant, le Pôle de l'opposition a déploré le fait que, tel qu'initialement prévu, les experts n'aient pas eu leur premier contact, dans le cadre de leur mission,  avec le Comité de suivi et ont été directement mis en contact avec la Dge, selon les informations publiées par "SourceA". 

Le Comité de suivi a retenu que le travail des experts ne démarrera officiellement  qu'après avoir rencontré et reçu le feu vert du Comité de suivi. Ainsi, il a été demandé au représentant du cabinet "Era" de prendre toutes les dispositions pour que les trois experts à Dakar arrêtent tout contact avec les acteurs, y compris l'administration.
 

Ndeye Fatou TOURE (Stagiaire)

Mardi 9 Février 2021 - 08:32


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter