Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sen Ps : Les Jeunesses socialistes déversent leur bile sur Khalifa Sall et Cie.

Des sanctions sont exigées par les jeunesses socialistes contre Khalifa Sall et ses camarades accusés de vouloirs diviser le Parti socialistes (Ps). La bande à Mame Bounama Sall qui participait ce samedi à la réunion du Secrétariat exécutif élargi du Ps de ce samedi, a réclamé de la direction du Ps des mesures sévères contre le maire de Dakar et ses proches.



Sen Ps : Les Jeunesses socialistes déversent leur bile sur Khalifa Sall et Cie.
«Khalifa Sall a trahi Pape Babacar Mbaye. Il a trahi le PS qui lui a tout donné. Il est en train de se liguer avec le PDS contre le PS. Il est en train de battre campagne avec les Farba Senghor et Doudou Wade. Il a toujours été la botte secrète de Abdoulaye Wade», a tempêté le Secrétaire général du Mouvement national des jeunesses socialistes (MNJS), Mame Bounama Sall, qui revenait sur le saccage du siège de leur parti le 5 mars dernier. Lequel saccage a justement conduit à l’arrestation d’un des lieutenants de Khalifa Sall, Bamba Fall.

Cette demande du patron des jeunes socialistes est réitérée par sa camarade Yéya Diallo, présidente des jeunesses féminines, qui martèle que : «Khalifa Sall est un peureux, un froussard, un poltron qui n’ose jamais prendre ses responsabilités, mais qui instrumentalise tout le temps des jeunes qui ne savent rien des véritables enjeux de la bataille dans laquelle il les précipite.» Avant de lancer : «Si Khalifa Sall et ses camarades veulent partir, ils n’ont qu’à s’auto-exclure. S’ils ne sentent plus la ligne du parti, ils n’ont qu’à partir dignement».

Mame Bounama Sall a par ailleurs déclaré qu’une plainte sera déposée contre le Secrétaire national à la vie politique du Ps : «Nous lui demandons de rendre au MNJS ses biens. Nous allons porter plainte pour qu’il rende tout ce qui appartient à notre mouvement».

Ousmane Demba Kane

Lundi 23 Janvier 2017 - 09:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter