Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal – retrouvailles famille libérale : Macky ne veut plus de Wade

Macky Sall dit avoir tourné définitivement le dos au Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Le président de l’Alliance pour la République (APR) évite le piège dans lequel est tombé Idrissa Seck. Les femmes de son parti l’ont par ailleurs félicité pour les bons résultats de l’APR lors de ces élections locales.



Le président de l'Alliance pour la République (APR), Macky Sall
Le président de l'Alliance pour la République (APR), Macky Sall
Le leader de l’Alliance pour la République (APR), Macky Sall ne fera pas les mêmes erreurs que son prédécesseur à la primature, Idrissa Seck. Il ne compte, en aucun cas, retourner au Parti Démocratique Sénégalais (PDS). L’ancien président de l’Assemblée nationale a réitéré cette conviction lors d’une réception organisée ce samedi 28 mars par les femmes de son parti. La gent féminine de l’APR a tenu ainsi à féliciter son président pour «sa belle campagne électorale» qui s’est soldée par un succès et une victoire dans certaines localités lors des élections locales de dimanche 22 mars derniers.

Pour justifier sa position de ne plus retourner au PDS, le futur maire de Fatick a fait savoir : «mon combat est celui des principes et des valeurs. J’ai choisi la voie du peuple qui a donné un signal le 22 mars dernier en sanctionnant la Coalition Sopi. Mon objectif, c’est le palais». Macky Sall d’ajouter que «vous me connaissez assez pour savoir que j’ai tourné le dos au PDS et à tout ce qui lui est proche. C’est de la diversion pour détourner les conseillers ruraux, municipaux et régionaux».

L’ancien Premier Ministre a, par rapport, à ses résultats lors des élections locales, indiqué que : «cela n’est qu’une première victoire en attendant la plus grande, celle qui nous mènera au palais. Il ne faut pas que les vaincus cherchent à désorienter les conseillers pour revenir par la fenêtre après avoir été chassés par la porte, en imaginant des scénarios impossibles». Selon lui, «le peuple a montré la voie à suivre en sanctionnant Sopi. C’est aujourd’hui que je m’engage le plus à combattre le PDS et ses pratiques. Je ne suis pas à la recherche de sinécures ou d’autres strapontins». Ainsi, Macky Sall a réclamé la suppression du Sénat et la dissolution de l’Assemblée nationale.

Le leader de l’APR s’est félicité du classement de son parti et a remercié les coalitions Bennoo Siggil Senegaal et Dekkal Ngor. Macky Sall est d’avis que là où ils (APR et ses alliés) sont allés seuls aux élections, l’APR a remporté au moins 15 villes. Dans le pire des cas, si Dekkal Ngor ou Bennoo n’est pas la première coalition, elles se sont toujours classées 2e ou 3e. «Qui dit ou fait mieux ?», s’est-il interrogé avant de poursuivre: «cela veut dire que les espoirs sont placés en nous. Et nous ne les trahirons pas».


Papa Mamadou Diéry Diallo avec Ferloo

Dimanche 29 Mars 2009 - 18:35


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter