PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Solidarité constant et indéfectible à Barthélémy Dias: les femmes socialistes appellent à un rassemblement au Palais de Justice



Solidarité constant et indéfectible à Barthélémy Dias: les femmes socialistes appellent à un rassemblement au Palais de Justice
«Le jeudi 20 octobre 2016, notre camarade Barthélémy Diaz ancien Secrétaire général des jeunesses socialistes, Secrétaire national adjoint à la vie politique du Ps était cité à comparaître au tribunal suite à l'attaque de la mairie de Sacré  Cœur-Mermoz datant du mois de décembre 2011», marquent l’Union régionale et l’Union départementale de Dakar.
 
Deux entités qui indiquent que «cette affaire est agitée alors que le régime actuel né de la deuxième alternance avait le temps nécessaire et tous les moyens pour la tirer au clair». Pis, «dans un contexte politique particulièrement marqué par les scandales sur le pétrole et le gaz».
 
«Cette démarche procède d’une réelle volonté de combattre un adversaire politique connu pour son engagement et sa détermination. Il ne s’agit ni plus ni moins qu’une vaine tentative de musellement», fulminent les socialistes.

C’est pourquoi, l’Union départementale des femmes socialistes de Dakar «lui manifeste toute sa solidarité et lui marque son soutien constant et indéfectible». Elle appelle ainsi à «un rassemblement sur le parvis du palais de justice à chaque fois que le camarade Dias sera convoqué pour des raisons politiques».

Par ailleurs, l’Union départementale par la voix de sa présidente Madame Aissatou Fall tient à rappeler «à l’opinion publique que Barthélémy Dias a été victime d'une tentative d'assassinat alors qu'il était au service de sa collectivité. Voilà la vérité des faits. Et les femmes du parti, aux côtés des jeunes et de tous les démocrates continueront inlassablement le combat pour la fin de l’impunité dans notre pays et le respect des libertés individuelles et collectives».


Vendredi 21 Octobre 2016 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter