Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Soudan: mandat d'arrêt contre deux des frères d’Omar el-Béchir

La justice soudanaise a lancé un mandat d’arrêt contre deux des frères de l’ancien président Omar el-Béchir. Ils sont accusés de corruption et d'enrichissement illégal. Il s’agit d’Ali el-Béchir et Mohamed el-Béchir. Tous deux sont soupçonnés d’avoir frauduleusement acquis un terrain dans Khartoum sur lequel l’ex-président Omar el-Béchir a fait construire un important centre religieux. Mais au-delà de cette accusation, la famille de l’ancien chef d’État est accusée d’avoir utilisé sa relation avec celui-ci pour s’enrichir illégalement.



C’est quasiment toute la famille proche d’Omar el-Béchir qui est recherchée ou en détention. Les quatre frères de l’ancien dictateur sont tous accusés de corruption.
 
L’aîné Abdallah Hassan el-Béchir, médecin, a été interpellé 24h seulement après l’arrestation d’Omar el-Béchir. Il est le plus corrompu de la famille, selon l’avocat Mahmoud el-Sheik : « Au départ c’est un médecin, mais dès 1990, quand son frère est arrivé au pouvoir, il a commencé à acheter des sociétés dans tous les domaines d’activité. Il en a un nombre incalculable, mais surtout il vendait des passeports soudanais à des Syriens. Il touchait 10 000 dollars par passeport. »
 
Deux autres frères d’Omar el-Béchir, Abbas el-Béchir et Ali el-Bechir, ont fui en Turquie une semaine après l’arrestation de l’ex-président.
 
Ils sont accusés d’avoir usé de leur influence auprès de leur frère pour gagner des contrats, créer des sociétés et ne pas payer de taxe, plus d’une vingtaine d’entreprises dans les secteurs des minerais, du pétrole, de la construction et de l’import/export.
 
Un 4e frère, Mohammed el-Béchir, visé par ce nouveau mandat d’arrêt est médecin en Grande-Bretagne. Et enfin la 2e femme d’Omar el-Béchir, Widad Babiker - interpellée le mois dernier - est accusée de détention illégale d’argent et acquisition frauduleuse de propriété.
 
Pour l’avocat anticorruption Mahmoud el-Sheik, les biens de la famille El-Béchir représenteraient plusieurs milliards de dollars américains.

RFI

Mardi 14 Janvier 2020 - 08:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter