Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Soutien à Ousmane Sonko : Clédor Sène, Assane Diouf, Karim Xrum Xak et Cie lancent un nouveau mouvement citoyen "Le peuple"



Soutien à Ousmane Sonko : Clédor Sène, Assane Diouf, Karim Xrum Xak et Cie lancent un nouveau mouvement citoyen "Le peuple"
Les soutiens au député Ousmane Sonko, accusé de « viols répétés et « menaces de mort », par une masseuse d’un institut de beauté, du nom de Adji Sarr, se multiplient. Après le front pour la résistance anti-impérialiste, Frapp France Dakar, les députés de l’opposition, des membres des forces citoyennes s’invitent au combat. Il s’agit de Clédor Sène (Clair vision Guindi Askan), l’insulteur public numéro 1, Assane Diouf, et Abdoul Karim Guèye alias Xrum Xak (Nittu Deug valeur » et El hadji Mansour Mboup (Jeunesse au Pouvoir). Face à la presse ce mercredi, ils ont lancé un nouveau mouvement citoyen dénommé « Le peuple ».

«Face aux cascades de scandales qui secouent notre pays ces derniers temps, il était bon que les forces citoyennes indépendantes se retrouvent, discutent entre elles, pour offrir une alternative à ce qui se passe dans notre cher pays et qui est regrettable. C’’est ainsi que nous avons décidé de nous retrouver autour de ce collectif citoyen dénommé « Le peuple » afin que tous les Sénégalais ainsi que la Diaspora s’y retrouve », ont déclaré Clédor Sène et Cie qui qualifient l'affaire Ousmane Sonko de « honte pour la race noire ».

Ainsi, ils appellent « l’Etat du Sénégal de se ressaisir et de prendre cette affaire avec responsabilité sans esprit partisan ». Aux députés du peuple, ils les interpellent en leur disant « qu’ils ne doivent pas être des comploteurs devant la liquidation d’une personnalité politique quelconque ».

Au procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, Clédor Sène et ses camarades l’invitent « à se saisir des dossiers qui intéressent les Sénégalais ».

« Où est passée la fille qui défraie la chronique ?», se questionne le mouvement « Le Peuple ». Qui exige « aux parents de la fille (Adji Sarr) de réclamer son retour à la maison et qu’elle se mette face à la Nation pour nous donner sa version de l’histoire».
 
Soulignant qu'ils « n’accepteraient pas qu’elle soit manipulée par des individus tapis dans l’ombre pour déstabiliser notre pays. Ceci me semble inacceptable».

Clédor Sène et Cie demandent aux « autorités religieuses de s’adresser au président de la République, Macky Sall, et essaient de le sensibiliser et de le ramener à la raison avant qu’il ne soit trop tard ».

Car, estiment-ils, « Le Sénégal n’est pas la propriété de Macky Sall, Le Sénégal n’est ni une dynastie encore moins une monarchie. Le pouvoir n’est pas à léguer. La seule voix légitime de conquête du pouvoir au Sénégal demeure le suffrage universel ».

Prenant la parole Clédor Sène annonce qu'« ils vont se préparer à un rapport de force et appelle toute la jeunesse à venir soutenir Ousmane Sonko et à se préparer à la rébellion». 

Aminata Diouf

Mercredi 17 Février 2021 - 17:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter