Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Stratégie de développement: les acteurs planchent sur une relance du secteur à Saly

5 axes stratégiques et 25 chantiers prioritaires. C’est autour de cela que devrait tourner la stratégie de développement du tourisme et des transports aériens pour la période 2020/2025. L’atelier d’élaboration du plan d’actions du secteur se tient de- puis ce jeudi à Saly. Compte tenu des enjeux qui s’attachent à cette feuille de route, le ministre du Tourisme et des Transports aériens a vivement souhaité la mobilisation de l’ensemble des acteurs du secteur et leur implication dans la phase d’élaboration du plan opérationnel détaillé ainsi que la mise en place d’un cadre institutionnel adapté et inclusif pour suivre la mise en oeuvre.



Stratégie de développement: les acteurs planchent sur une relance du secteur à Saly
 Afin de relancer le secteur du tourisme conformément à la vision du PSE, il est nécessaire de décliner le nouveau positionnement de la destination Sénégal, de mettre en place le nouveau modèle économique du secteur, de valoriser pleinement le patrimoine du pays en des offres touristiques attractives, d’ancrer la promotion de la destination Séné- gal, d’attirer les segments identifiés par des canaux adéquats, de mettre en place un cadre institutionnel adéquat et enfin de bâtir des infrastructures physiques aux normes. L’impact attendu de la nouvelle stratégie tourisme et transports aériens est substantielle : un doublement des recettes annuelles d’ici 2025 (près de 1000 milliards de recettes en 2025) et 2, 8 millions d’emplois créés. Les recettes anticipées pour 2025 sont estimées à 985.175 millions de francs CFA, avec la création totale de plus de 2 millions d’emplois (en cumulé 2019-2025) et l’accueil en 2025 de 1.475.557 visiteurs.

Sur le secteur spécifique du transport aérien, le développement de la compagnie nationale Air Sénégal S.A, qui représente le levier central pour mettre en oeuvre le hub aérien, est identifié comme un impératif stratégique par le ministre Alioune Sarr qui estime que cette ambition doit passer par «un renforcement significatif de sa flotte et de ses dessertes , mais aussi des partenariats stratégiques judicieux».
En tout, à l’horizon 2025, avec ce plan stratégique de développement, la contribution totale du secteur tourisme et transports aériens à l’économie nationale s’élèverait à 20, 7 % du PIB. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la stratégie Sénégal Tourisme et Transports Aériens propose une mise en oeuvre exhaustive et inclusive de l’ensemble du pays. Vingt cinq (25) chantiers prioritaires seront mis en place, structurés conformément aux objectifs de la stratégie en cinq leviers de transformation, à savoir trois axes (patrimoine, expérience , vente et distribution) et deux fondations (infrastructures physiques et Institutions).

Ces vingt-cinq chantiers devraient permettre une relance effective du secteur et sa confirmation comme véritable moteur de croissance du PSE, croit savoir le ministre du Tourisme et des Transports Aériens. Alioune Sarr présidait hier (jeudi) à Saly l’ouverture de l’atelier du plan d’actions de la stratégie de développement du tourisme et des transports aériens.

Le Témoin

AYOBA FAYE

Vendredi 14 Février 2020 - 08:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter