PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Suisse: plusieurs morts dans le crash d'un avion de collection



Un avion militaire de collection s'est écrasé contre une montagne en Suisse, faisant plusieurs morts.
L'accident d'un avion militaire de collection samedi après-midi contre une montagne de l'est de la Suisse a fait plusieurs morts, selon des médias suisses, alors que la police a convoqué une conférence de presse à 14h00.
 
L'appareil, un Junker JU52 HB-HOT, construit en 1939 en Allemagne, appartenait à la compagnie JU-Air, fondée en 1982 par des amis de l'armée de l'air, a rapporté l'agence de presse ATS.  L'avion, qui peut transporter 17 passagers et 3 membres d'équipage, s'est écrasé contre le versant ouest du Piz Segnas, à une altitude de 2.540 mètres, dans le canton des Grisons (est).
 
"L'avion est tombé comme une pierre vers le sol"
Selon le quotidien suisse de langue allemande Blick, l'avion était plein pour ce vol, ce qui laisse supposer que l'accident pourrait avoir fait 20 victimes. Près de 24 heures après le crash, la police cantonale n'a toujours pas fourni de bilan. Elle a informé que 5 hélicoptères participaient aux opérations de sauvetage et que l'espace aérien au-dessus du lieu de la catastrophe avait été fermé jusqu'à dimanche soir.

Le journal 20 Minutes cite pour sa part un témoin qui se trouvait dans un refuge de montagne au moment de l'accident: "L'avion a fait un virage de 180 degrés vers le sud et est tombé comme une pierre vers le sol", a raconté ce témoin, ajoutant que les débris étaient éparpillés sur "une zone très réduite", ce qui écarterait l'hypothèse d'une explosion.
   
Sur son site, la compagnie JU-Air exprime "sa profonde tristesse" et "adresse ses pensées aux passagers, aux membres d'équipage, aux familles et aux amis des victimes". Elle ajoute que ses vols sont pour l'instant suspendus.

bfm.tv

Dimanche 5 Août 2018 - 13:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter