Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Suspension des programmes de la SEN TV par le Cnra: le Synpics parle d'un sacré coup porté à la liberté d'expression"



 Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication Sociale du Sénégal (SYNPICS) s'est exprimé sur la décision du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) de suspendre les programmes de la SEN Tv pendant sept (7) jours à partir de ce 31 décembre 2019 à minuit.

Toutefois, si le Synpics accepte la motivation du CNRA "par les articles 26 de la loi n°2006-04 du 04 janvier 2006 portant création du CNRA et de l’article 210 de la loi n°2017-27 du 13 juillet 2017 portant code de la Presse interdisant la publicité et la promotion des produits de dépigmentation dans les programmes de télévision", il n'a pas caché sa surprise quant à une telle mesure. "(...) cette décision reste surprenante pour le SYNPICS d’autant plus que le Groupe Dmedia, producteur de la Sen Tv a sorti un communiqué ce même jour pour « mettre fin à toute diffusion de publicité des produits cosmétiques de dépigmentation sur ses supports audiovisuels à savoir Sen Tv et Zik Fm »", peut-on litre dans le communiqué parvenu à PressAfrik.

Le SYNPICS d'ajouter que même si ladite décision du CNRA est en conformité avec la loi, elle "donne un sacré coup à la liberté d’expression consacrée par la constitution sénégalaise. Car, nous estimons que la suspension des programmes d’un média est la dernière des choses à faire dans un régime démocratique".

 Le SYNPICS promet de prendre attache avec ses conseillers juridiques pour en savoir un peu plus sur les tenants et les aboutissants de la décision du CNRA. Par ailleurs, le Secrétaire général du SYNPICS, Bamba Kassé a pris langue avec Monsieur Babacar Diagne, président du CNRA, qui rencontrera le jeudi 2 janvier 2020 prochain, une délégation du SYNPICS pour essayer d’analyser en profondeur cette décision, selon le communiqué.

Pour l’heure, le SYNPICS reste solidaire avec les confrères de la Sen Tv et du Groupe Dmedia dans son ensemble et promet de faire une annonce publique sur l’attitude à adopter à l’issue de la rencontre avec le Président du CNRA.

AYOBA FAYE

Mercredi 1 Janvier 2020 - 00:02




1.Posté par Ndiaye le 01/01/2020 13:01
Tres bien ,bravo le CNRA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter