Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tokyo 2021: Schoenmaker et Hafnaoui affolent les bassins, Jabeur déçoit

Ce dimanche a été marqué par deux performances majeures en natation : le Tunisien Ahmed Hafnaoui s’est paré d’or et la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker a établi un nouveau record olympique. En boxe, Louis Richarno Colin et Mohammed Houmri avancent. C’est en revanche déjà terminé pour Ons Jabeur en tennis.



Sensation tunisienne en finale du 400m nage libre : Ahmed Hafnaoui, 18 ans, a écoeuré la concurrence en remportant une incroyable médaille d’or avec un temps canon de 3’43’’36. Serait-il le digne successeur d’Oussama Mellouli ?
 
Sur 100m brasse, la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker a impressionné dans sa série en établissant un nouveau record olympique et d'Afrique (1’04’’82). Elle sera l’attraction à suivre des demi-finales programmées lundi. La Guinéenne Mariama Touré n’a pas concouru dans sa série, tandis que la Mauricienne Alicia Kok Shun ne s’est pas qualifiée pour les demies.
 
Sur 100m dos, la Zimbabwéenne Donata Katai et la Seychelloise Felicity Passon ont disputé les séries mais n’ont pas réalisé des temps qualificatifs pour les demi-finales. Il en a été de même sur 200m nage libre pour le Botswanais James Freeman et le Libyen Audai Rushdi Hamed Hassouna.
 
Sur 100m dos, le Malgache Heriniavo Rasolonjatovo et le Sud-Africain Pieter Coetze ont terminé à la dernière place de leur série respective. Sur 400m nage libre, l’Ivoirienne Talit Te Flan et la Malgache Tiana Rabarijaona n’ont pas signé de temps assez bons pour se hisser en finale.
 
Le Tunisien Ahmed Hafnaoui, nouveau champion olympique du 400m nage libre aux Jeux de Tokyo.
Le Tunisien Ahmed Hafnaoui, nouveau champion olympique du 400m nage libre aux Jeux de Tokyo. REUTERS - KAI PFAFFENBACH
BOXE
Le Mauricien Louis Richarno Colin s’est qualifié pour les huitièmes de finale dans la catégorie des moins de 63 kilos (poids léger) après sa victoire contre le Marocain Abdelhaq Nadir, médaillé d’or aux Jeux africains en 2019 (4-1). Il affrontera le Russe Gabil Mamedov samedi 31 juillet.
 
L’Algérien Mohammed Houmri sera aussi au rendez-vous des huitièmes de finales, mercredi 28 juillet. Chez les moins de 81 kilos (poids mi-lourds), il a dominé le Vénézuelien Nalek Korbaj Barrera (3-2).
 
Le Congolais Fiston Mbaya Mulumba (moins de 63 kilos) s’est lui incliné en seizièmes de finale contre le Japonais Daisuke Narimatsu (5-0). Chez les mi-lourds (moins de 81 kilos), le Marocain Mohamed Assaghir a été éliminé au premier tour par le Russe Imam Khataev, avant la limite.
 
Chez les femmes, dans la catégorie des moins de 51 kilos (poids mouche), la Kényane Christine Ongare, l’Algérienne Roumaysa Boualam, l’Ougandaise Catherine Nanziri et la Marocaine Rabab Cheddar n’ont pas fait le poids au premier tour. Elles ont toutes été battues 5-0, respectivement par la Philippine Irish Magno, la Thaïlandaise Jutamas Jitpong, la Japonaise Tsukimi Namiki et la Britannique Charley-Sian Davison.
 
Le boxeur algérien Mohammed Houmri face au le Vénézuelien Nalek Korbaj Barrera, le 25 juillet 2021 à Tokyo.
Le boxeur algérien Mohammed Houmri face au le Vénézuelien Nalek Korbaj Barrera, le 25 juillet 2021 à Tokyo. REUTERS - LUIS ROBAYO
TAEKWONDO
 
Pas de deuxième médaille africaine en taekwondo dimanche. Dans la catégorie des moins de 57 kilos, la Nigérienne Tekiath Ben Youssouf a dominé la Japonaise Mayu Hamada (11-6) avant de tomber en quarts de finale face à la Russe Tatiana Minina (15-10). Au repêchage, la championne d’Afrique a battu la Grecque Fani Tzeli (2-0 au golden score) avant de s’incliner en fin de combat pour la médaille de bronze face à la Taïwanaise Chia-Ling Lo (10-6). La Marocaine Nada Laaraj s’est inclinée au premier tour contre l’Américaine et future championne olympique Anastasija Zolotic (11-4), puis au repêchage contre la Turque Hatice Kubra Ilgun (6-0).
 
Chez les moins de 68 kilos, l’Égyptien Abdelrahman Wael Mahmoud Abow l’a emporté face à l’Espagnol Javier Polo Perez (22-20) mais s’est incliné d’un rien en quarts de finale contre le Bosnien Nedzad Husic (8-7). Le Malien Seydou Fofana, lui, a subi une défaite d’entrée contre l’Ouzbek Ulugbek Rashitov (38-17), et une seconde au repêchage contre le Sud-Coréen Daehoon Lee (11-9).
 
ESCRIME
Pas de médaille mais une belle journée pour le jeune égyptien Mohamed Elsayed en épée individuelle. Il a créé la surprise en éliminant au premier tour le champion olympique français Yannick Borel (15-11) avant d’écarter en huitièmes de finale le Chinois Minghao Lan (15-9). En quarts de finale, le jeune épéiste de 18 ans a craqué en fin de match contre l’Ukrainien Igor Reizlin (13-15).
 
En fleuret individuel femmes, la journée a en revanche été très courte pour les Africaines, avec l’élimination dès leur entrée en lice de l’Algérienne Meriem Mebarki, la Tunisienne Ines Boubakri et des Égyptiennes Yara Elsharkawy, Noha Hany et Nora Mohamed.
 
TENNIS
Grosse déception pour la Tunisienne Ons Jabeur. Première femme arabe à atteindre les huitièmes, puis les quarts de finale de Wimbledon au début du mois, la 23e joueuse mondiale a été éliminée au premier tour par l’Espagnole Carla Suárez Navarro, 206e à la WTA, 6-4, 6-1. Après 2012 et 2016, Ons Jabeur s’arrête d’entrée pour la troisième fois de suite aux Jeux olympiques. Côté masculin, l’Égyptien Mohamed Safwat s’est également incliné face au Colombien Daniel Elahi Galan (7-5, 6-1).


SKATEBOARD
La première épreuve de l’histoire du skateboard aux Jeux olympiques n’a pas souri au seul représentant africain, le Sud-Africain Brandon Valjalo. Il ne s’est pas qualifié pour la finale de l’épreuve de street, terminant 18e sur 20 concurrents. Avec 16,41 points au compteur, il a terminé loin du huitième et dernier qualifié (32,66 points). Le titre olympique est revenu au Japonais Yuto Horigome.
 
FOOTBALL 
Auteurs d’un match nul contre le Brésil, champion olympique en titre (0-0), les Ivoiriens se rapprochent des quarts de finale. Il leur suffira d’un match nul face à l’Allemagne mercredi lors du dernier match du groupe D.
 
De son côté, l’Afrique du Sud a concédé une défaite à la fois cruelle et spectaculaire contre l’équipe de France (4-3), dans la poule A. Les Sud-Africains ont mené trois fois dans cette rencontre avant de concéder deux buts dans les dernières minutes. Après deux défaites, les Bafana Bafana n’ont plus qu’une infime chance de se qualifier pour la suite de la compétition. Ils devront d’une part battre le Mexique, en effaçant leur différence de but négative, et d’autre part compter sur une victoire du Japon contre la France mercredi.
 
Dans le groupe C, l’Égypte, battue par l’Argentine (1-0), peut encore espérer valider son ticket pour les quarts de finale en cas de succès face l’Australie lors du dernier match.
 
BADMINTON
L’Égyptienne Doha Hany, engagée dans le groupe A du tour préliminaire, a subi un revers sans appel pour son entrée en lice face à la Chinoise Fei Yu (2 sets à 0). Elle affrontera la Turque Neslihan Yigit mardi. Doha Hany n’a pas été plus vernie en double mixte avec son compatriote Adham Hatem Elgamal (tour préliminaire, groupe A). Tous deux ont perdu face aux Coréens Seungjae Seo et Yujung Chae (2 sets à 0). Lundi, ils affronteront la paire néerlandais Robin Tabeling-Selena Piek.
 
BASKET
Premier match et déception pour les Nigérians dans le tournoi olympique (groupe B). Comme le 14 juillet, lors de leur ultime match de préparation aux Jeux, les D’Tigers ont cédé face à l’Australie dimanche, dans la Saitama Super Arena de Tokyo (84-67). Le premier quart-temps a été équilibré (23-23), mais les Australiens ont pris un petit avantage dans le second (20-17). Ils ont confirmé après la pause (15-12) avant de prendre large en fin de rencontre, dans le dernier quart-temps (26-15). Le Nigeria a rendez-vous pour son second match avec l’Allemagne mercredi.
 
CYCLISME SUR ROUTE
Dans l’épreuve féminine, la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio a terminé à la 13e place, à 1’46 de la championne olympique autrichienne Anna Kiesenhofer. Elle est la seul cycliste africaine à avoir terminé la course. Sa compatriote Carla Oberholzer, la Namibienne Vera Looser, l’Ethiopienne Selam Amha et l’Erythréenne Mosana Debesay n’y sont pas parvenues.
 
JUDO
Nouvelle morne journée pour le judo africain avec les éliminations au premier tour des quatre représentants africains dans la catégorie des moins de 66 kilos chez les hommes: l’Égyptien champion d’Afrique 2020 Mohamed Abdelmawgoud face au Brésilien Daniel Cargnin, le Nigérien Ismaäl Alhassane face au Français Kilian Le Blouch, le Zambien Steven Mungandu face au Slovène Adrian Gomboc et le Mozambicain Kevin Loforte face à l’Israëlien Baruch Shmailov.
 
Seule la Marocaine Soumiya Iraoui est parvenue à passer un tour, dans la catégorie des moins de 52 kilos. La championne d’Afrique en titre a d’abord dominé la Thaïlandaise Kachakorn Warasiha avant de s’incliner contre la Britannique Chelsea Giles en huitième de finale. La Bissau-Guinéenne Taciana Cesar, dans la même catégorie, n’est elle restée que trois minutes sur le tatami face à la Sud-Coréenne Da-Sol Park.
 
HALTEROPHILIE
Les frères Andriantsitohaina de Madagascar n’ont pu intégrer le top 10 de leur catégorie. Eric Herman, en moins de 61 kilos, et Tojonirina Alain en moins de 67 kilos, ont tous les deux terminé 13e sur 14e après avoir soulevé respectivement 264 et 285 kilos au total.
 
L'haltérophile malgache Eric Herman Andriantsitohaina, le 25 juillet 2021 à Tokyo lors des Jeux olympiques.
L'haltérophile malgache Eric Herman Andriantsitohaina, le 25 juillet 2021 à Tokyo lors des Jeux olympiques. AP - Luca Bruno
HANDBALL
Les Angolaises, triples championnes d’Afrique en titre, ont été giflées d’entrée par le Monténégro, cinquième aux derniers Mondiaux (33-22). Mais rien n’est perdu pour l’Angola: les quatre premiers d’un groupe de six participeront aux quarts de finale. Le prochain match contre la Norvège mardi s’annonce néanmoins très compliqué. Les Norvégiennes sont championnes d’Europe en titre.
 
BEACH VOLLEY
Pour le premier match de son histoire aux Jeux olympiques, la paire marocaine Zouheir El Graoui-Mohamed Abicha s’est inclinée contre le duo polonais Bryl-Figalek (2 sets 0). Les champions d’Afrique en titre affronteront mardi la paire brésilienne, favorite pour la médaille d’or. 
 
TENNIS DE TABLE
Battue dès le premier tour en double mixte ce samedi, l’Égyptienne Dina Meshref n’a pas manqué ses débuts en individuel. La triple médaillée d’or aux Jeux africains de 2019 a écarté la Polonaise Natalia Partyka (4 sets à 2). Elle affrontera ce lundi la Néerlandaise Britt Eerland pour une place en huitième de finale.
 
Son compatriote Ahmed Saleh a lui été éliminé par le Grec Gionis pour son entrée en lice (4 sets à 1).
 
TIR
Elle avait terminé 9e aux JO de 2016, à une place de la finale du pistolet à air comprimé 10 mètres. Cette fois, la Tunisienne Olfa Charni n’a pu faire mieux qu’une décevante 25e place sur 53 concurrentes. Les Égyptiennes Radwa Abdel Latif et Hala Elgohari terminent 40 et 41e, bien loin de la médaillée d’or russe Batsarashkina.
 
Leurs compatriotes masculins Osama Elsaeid et Youssef Helmy Makkar ne font pas mieux : ils se sont classés 42 et 45e sur 47 dans l’épreuve de la carabine à air comprimé 10 mètres.
 
WATER POLO
Comme l’équipe féminine la veille, l’Afrique du Sud s’est également lourdement inclinée pour son entrée en matière chez les hommes. 61 ans après leur dernière participation aux JO, les Sud-Africains ont coulé contre les Italiens, champions du monde en titre et médaillés de bronze à Rio en 2016 (2-21). Ils affronteront l’équipe des Etats-Unis, plus à leur portée, mardi.
 
AVIRON
En skiff, les demi-finales A/B, qui serviront à déterminer les rameurs qui disputeront la finale pour les médailles, se tiendront sans représentant africain. Le Béninois Privel Hinkati s’est qualifié pour la demi-finale de classement E/F 1, tandis que l’Ivoirien Franck N’Dri et le Libyen Alhussein Ghambourg seront dans la demi-finale de classement E/F 2 (vendredi 30 juillet). L’Égyptien Abdelkhalek Elbana et le Zimbabwéen Peter Purcell-Gilpin, eux, seront dans la demi-finale de classement C/D 2 (jeudi 29 juillet).
 
Côté féminin, pas de finale A pour les six rameuses africaines. La Namibienne Maike Diekmann va disputer la finale de classement C/D 1 (jeudi 29 juillet). La Nigériane Esther Toko, la Soudanaise Esraa Khogali, l’Ougandaise Kathleen Noble, la Marocaine Sarah Fraincart seront dans la finale de classement E (vendredi 30 juillet). La Togolaise Claire Ayivon, elle, sera dans la finale de classement F (vendredi 30 juillet).
 
CANOË-KAYAK
En canoë (C1), le Sénégalais Jean-Pierre Bourhis s’est classé 17e à l’issue des séries éliminatoires. Il ne sera pas présent en demi-finales. En kayak (K1), la Marocaine Celia Jodar s’est classée 27e et dernière à l’issue des séries éliminatoires. Elle non plus ne sera pas en demies.
 
GYMNASTIQUE ARTISTIQUE
Au concours général, il n’y aura pas de gymnaste africaine parmi les 24 finalistes. Les Sud-Africaines Caitlin Rooskrantz (61e) et Naveen Daries (76e), et les Égyptiennes Zeina Sharaf (64e) et Mandy Mohamed (67e) n’ont pas réussi à s’inviter en finale.
 

HOCKEY
Deuxième match et deuxième défaite pour la sélection masculine d’Afrique du Sud dans le groupe B. Après un revers contre la Grande-Bretagne samedi (3-1), les Sud-Africains ont perdu dimanche face aux Pays-Bas (5-3). Ils ont mené 2-0, puis 3-2, avant de se faire rejoindre dans le troisième quart-temps et de céder dans le quatrième.
 
EQUITATION
En dressage, le Marocain Yessin Rahmouni et son cheval All At Once ont terminé à la huitième place dans le groupe F, avec un score de 66,599. La finale se jouera sans lui.
 
SURF
Newsletter
Recevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail
 
Je m'abonne
Le Marocain Ramzi Boukhiam a terminé deuxième de sa série avec un score de 10,23, juste derrière l’Australien Owen Wright (10,40). Ce résultat lui permet de se qualifier pour le troisième tour, prévu lundi. Il défiera le Français Michel Bourez.
 
La Sud-Africaine Bianca Buitendag s’est classée troisième de sa première série avec un score de 11,44. Elle s’est ensuite classée deuxième de sa deuxième série (10,40). Lundi, au troisième tour, elle affrontera l’Australienne Stephanie Gilmore.
 
VOLLEY
Défaite pour l’équipe féminine du Kenya face au Japon (3 sets à 0), champion d’Asie en titre, dans le groupe A. Pour leur seconde rencontre, les Kényanes affronteront la Corée du Sud mardi.
 
VOILE
En planche à voile, l’Algérien Hamza Bouras a terminé 21e de sa première course, 23e de sa deuxième course et 24e de sa dernière course. Sa compatriote Nadjet Berrichi a terminé 23e de sa première course, 26e de sa deuxième course et 24e de sa troisième course. Il leur reste neuf courses (trois lundi, trois mercredi, trois jeudi)
 
En dériveur solitaire, la Mozambicaine Deizy Nhaquile a terminé 30e de sa première course et 41e de sa deuxième course. L’Égyptienne Khouloud Mansy a terminé 36e de sa première course et 39e de sa deuxième course. Il leur reste huit courses (deux lundi, deux mardi, deux jeudi et deux vendredi). Côté masculine, l’Égyptien Aly Badawy a terminé 32e de sa première course, tandis que le Seychellois a terminé 34e. Il leur reste neuf courses (deux lundi, trois mardi, deux jeudi et deux vendredi).

RFI

Lundi 26 Juillet 2021 - 09:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter