Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Touba : Le domicile de Souleymane Ndéné Ndiaye échappe de justesse au saccage

Les propos tenus par le premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye à l’endroit du « ndigueul » de Serigne Abdou Lahad Mbacké favorable à Abdou Diouf en 1988 n’ont pas plus aux petits fils et talibés de l’ancien khalife des mourides. En effet, au cours de l’émission « Et si on en parlait » de la TFM, l’analyse du chef du gouvernement sur ce sujet a été conçue par des talibés comme une « offense ».



Touba : Le domicile de Souleymane Ndéné Ndiaye échappe de justesse au saccage
Une sortie qui a valu au directeur de campagne d’Abdoulaye Wade, une visite dans son domicile au quartier Sourah de Touba. Des talibés mourides et petits fils du marabout ont assiégé la maison pour montrer leur courroux.
 
Selon le journal « L’observateur », heureusement pour le premier ministre car ces derniers n’ont pas pu accéder à la maison à cause de la présence de la police qui a été alertée à temps. Toutefois, les héritiers de Serigne Abdou Lahad, coléreux ne comptent laisser quiconque faire des badinages sur ce « ndigueul ». A cet effet, ils n’excluent pas de venir à Dakar pour répliquer aux attaques du premier ministre.
 
Si les assaillants ont fini par fléchir, c’est parce que « des chefs religieux ont appelé pour nous dissuader de manifester notre courroux », expliquent-ils.
 


Lundi 16 Janvier 2012 - 10:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter