Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Transport d’hydrocarbures: les chauffeurs accentuent la pression et rejettent les propositions des autorités



Transport d’hydrocarbures: les chauffeurs accentuent la pression et rejettent les propositions des autorités
La pénurie de carburant n’est pas prête de prendre fin. Les chauffeurs travaillant pour les transporteurs d’hydrocarbures sont en sit-in depuis ce vendredi matin au DOT de Maristes pour réclamer de meilleures indemnités (logement, risque, retraite).
D’après Assane Fall, responsable section transports hydrocarbures, plusieurs accords leur ont été proposés.
« L’indemnité de logement est fixée à 50.000 FCFA, les primes de risques à 50.000 FCFA. Pour l’indemnité de retraite, il est convenu de donner aux retraités 3 mois de salaire de plus, chose qu’on accepte pour le moment », a-t-il fait savoir.

Cependant, les chauffeurs réclament plus. Ils veulent, entre autres, 100 000 Fcfa de prime de risque. De leur côté, les transporteurs déclarent qu’ils ne peuvent pas aller au-delà des propositions citées plus haut

D’autres négociations débuteront le 28 avril en vue de trouver les meilleurs consensus. Mais en attendant, les dépôts du DOT de Maristes et de Senstock n’ont pas chargé depuis plusieurs jours. Une situation qui commence à se faire sentir dans les pompes à essence. Et qui pourrait même toucher la Senelec et la fourniture  de l’électricité.

Pour parer à cette éventualité, l’Etat est en train de réquisitionner des camions de gros transporteurs pour  maintenir le ravitaillement. 

 

AYOBA FAYE

Vendredi 23 Avril 2021 - 18:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter