Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Transports: les mesures d'interdiction de Mansour Faye pour les "Car rapide", "Ndiaga-Ndiaye" et Bus



Suite à l'état d'urgence assorti d'un couvre-feu décrété par le chef de l'Etat, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a annoncé de nouvelles mesures portant la limitation des places et dispositions sanitaires dans les transports communs. . 
A cet effet, il est formellement interdit les "places debout" dans certains véhicules de transport commun comme les "Car rapide" et "Ndiaga Ndiaye". Seuls, les places assises sont permises.  Et pour ce qui est des bus "Dakar Dem Dikk" et "mini bus Tata",  le nombre de places est limité. 

" J'ai pris l'arrêté ce 7 janvier 2021, dont les principales mesures portent d'abord sur la diminution du nombre place limité dans les véhicules de transport privé et public et ensuite sur les dispositions sanitaires. Je rappelle que ces mesures ont été prises en concertation avec certains acteurs", a déclaré le ministre Mansour Faye, ce jeudi, lors de la 3e édition du "Gouvernement face à la presse" au Bulding administratif Mamadou Dia.  

Poursuivant, le ministre a donné les détails de ces mesures répartis comme suit : Par rapport aux autobus urbains de 12 mètres, c'est à dire les autobus hangars Dakar Dem Dikk, au maximum 80 places sur 110 places seront occupées par les voyageurs. 

Par rapport aux Minibus expatriés de la société de transport Aftu au maximum 40 sur 50 places seront assises et non compris le personnel de bord.  

Dans les cars et autocars comme les "Car rapide et Ndiaga Ndiaye", tous les places debout sont interdites. Plus de places débout au niveau de ces moyens de transports. 

Le port de masque est obligatoires pour tous les moyens de transports dès que le nombre dépasse un (1), indique l'autorité. Et les transports sont tenus de nettoyer une fois par jour leurs véhicules, ils doivent également fournir à leur personnel des masques et produits désinfectants à leur personnel. 

Concluant le ministre avertit que  "tout manquement sera puni par les lois et règlements en vigueur", 

 


Fana CiSSE

Jeudi 7 Janvier 2021 - 13:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter