Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un Khalife 2.0 à Tivaouane : "J'ai pas fermé l'oeil hier soir à cause de mes excursions dans le Net"



Un Khalife 2.0 à Tivaouane : "J'ai pas fermé l'oeil hier soir à cause de mes excursions dans le Net"
"Jamais un sans deux". Une phrase dite au chef de l'Etat lors de sa visite à Tivaouane la semaine dernière par le Khalife général des Tidianes qui a été interprétée dans la toile comme l'assurance d'un second mandat à l'actuel président sénégalais. Serigne Mbaye Sy Mansour a dit toute sa déception de voir que ses propos ont été dénaturés et sortis de leur contexte, après avoir fait un tour sur le net.

"Je n'ai jamais prédit à Macky Sall un second mandat", a-t-il dit mardi lors de la visite de la délégation de la Senelec à Tivaouane. Et que ceux qui se cachent derrière leurs écrans de portables pour balancer des commentaires sur la toile se le tiennent pour dit, le nouveau Khalife de Tivaouane n'est pas étranger aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, qui domine son époque. La preuve se trouve dans une phrase extraite de ses propos d'hier : "Il y a beaucoup de dérapages. Aussi bien à la télé que sur les réseaux sociaux. Nous ne sommes pas des occidentaux, nous avons nos moeurs et elles excluent l'irrespect. Je n'ai pratiquement pas fermé l'oeil hier soir (mardi), à cause de mes excursions dans le Net. J'ai parcouru les commentaires sur le net, à mon sujet, j'étais désemparé".

 


Pour rappel, ce sont ces propos que la presse a rapporté du Khalife. « Diriger c’est difficile. Mais il faut tout accepter. Il ne faut surtout pas dépendre de qui que ce soit, à part Dieu. Vous avez demandé un deuxième mandat et pas un troisième. Vous l’aurez s’il plait à Dieu. […]. Il n’y a jamais eu un sans deux. Je parle en tant que guide religieux. Ce ne sont pas des paroles de politiciens ».

AYOBA FAYE

Mercredi 29 Novembre 2017 - 09:19




1.Posté par Mayday le 29/11/2017 13:44
Complexe de culpabilité! c'est le tollé général soulevé par sa sortie qui l'amène à faire du Wakhwakhét, comme quoi le Macky a contaminé toutes les couches de la nation.
Voilà les faiblesses de l'Islam confrérique, la succession ne se fait par par l’érudition mais par le sang.Alors rien d'étonnant de se retrouver avec des élus qui n'ont pas le bon profit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter