Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Washington veut réduire sa présence militaire en Afrique et au Proche-Orient

À Pau, les dirigeants des pays participants au sommet du G5 Sahel ont tenu à exprimer dans un communiqué commun leur « reconnaissance à l’égard de l’appui crucial apporté par les États-Unis et ont exprimé le souhait de sa continuité ». Ces propos font suite à l’annonce d’une réduction des forces américaines en Afrique et au Proche-Orient par le général Milley, chef d’état-major des armées américaines, qui est ce mardi et ce mercredi à Bruxelles pour une réunion du comité militaire de l’OTAN avec ses homologues.



Le général d’armée Mark Milley confirme des indications de plus en plus convergentes depuis le mois de décembre : les ressources militaires des États-Unis pour l’Afrique et le Proche-Orient pourraient être d’abord réduites puis rapatriées ou redéployées vers le Pacifique.
 
Le chef d’état-major des armées, au sommet de la hiérarchie militaire des États-Unis, affirme que toutes les options envisagées l’ont été en concertation avec les alliés.
 
 

RFI

Mardi 14 Janvier 2020 - 08:59




1.Posté par Khamlepp le 14/01/2020 14:44
Savez-vous le détail des appuis (logistique, financier, technique et technologique, capacitation...) que les Etats Unis font dans la zone du Sahel dont on parle tant ? Et sans beaucoup de bruit comme certains pays européens (qui bénéficient même de ces appuis américains sans le dire ) !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter