Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Front multi-lutte ‘’DOY NA’’ engage la lutte pour la satisfaction de leurs revendications

Le Front multi-lutte DOY NA qui regroupe une vingtaine de collectives a fait face à la presse pour dire non à la spoliation foncière, à la violation des droits des travailleurs, aux démolitions de maisons entre autres. Le front multi-lutte dénonce les recrutements ‘’clientélistes’’, et dit suffisant à ce couvre-feu qui « tue à petit feu des centaines de milliers d'emplois des secteurs formel comme informel ». Il parle aussi de liquidation et la démolition de leurs droits démocratiques avec l'emprisonnement de leurs membres. Ainsi, soutient le Front, « après Karim Wade et Khalifa Sall aujourd'hui est en cours un plan de liquidation de Ousmane Sonko ».



​Front multi-lutte ‘’DOY NA’’ engage la lutte pour la satisfaction de leurs revendications
Le Front multi-lutte DOY NA après avoir examiné la situation de ses membres en rapport avec la situation économique, sociale et politique du Sénégal s'adresse aujourd'hui à l'opinion publique nationale et internationale. Le Front a aussi rappelé que dans beaucoup de localités au Sénégal, les populations ont réussi grâce à leur lutte à arracher leur forage des mains des opérateurs privés comme Aquatech.
 
« Dans beaucoup de localités au Sénégal, les populations ont réussi grâce à leur lutte à arracher leur forage des mains des opérateurs privés comme Aquatech. La mobilisation des ex contractuels de la Senelec a permis le recrutement de 13 sur 174 parmi eux par la Senelec. Le front multi-lutte DOY NA se félicite de ses résultats et salue la mobilisation des populations à travers notamment l'Union du monde rural, le collectif des ex contractuels de la Senelec, l'ONG islamique JAMRA et le FRAPP qui ont permis d'arriver à ces résultats arrachés de haute lutte qui prouvent s'il en était besoin que seule la lutte libère », a déclaré Ababacar Kane Secrétaire adjoint du Front multi-lutte DOY NA.
 
Poursuivant sa déclaration, M. Kane précise : « Nous disons DOY NA aux démolitions et liquidations de nos maisons, de nos droits sur nos forages, de nos droits d'habitants de municipalités. Nous disons également DOY NA à ce couvre-feu qui tue à petit feu des centaines de milliers d'emplois des secteurs formel comme informel. Nous victime d'injustices, de démolitions et de liquidations de toutes sortes vivons également la liquidation et la démolition de nos droits démocratiques avec l'emprisonnement de nos membres ».
 
Selon le Front multi-lutte DOY NA, la lutte va continuer pour la satisfaction de leurs revendications. « Ainsi, après Karim Wade et Khalifa Sall, aujourd'hui, est en cours un plan de liquidation de Ousmane Sonko. Les victimes de DOY NA expriment leur solidarité à la victime Ousmane Sonko dont les droits sont violés comme les nôtres », soutien le secrétaire Adjoint du Front multi-lutte DOY NA. 


Lundi 22 Février 2021 - 14:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter