Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



10 choses à savoir sur l’investiture de Donald Trump

Le président désigné des États-Unis, Donald Trump, prend officiellement le pouvoir le 20 janvier à Washington, comme le veut la tradition. Il devra se prêter à une série de rituels qui ont bien changé depuis la première investiture en 1789. Survol de ce que vous devez savoir.



Le premier président des États-Unis, George Washington, devait prêter serment le 4 mars 1789, le jour où la Constitution entrait en vigueur. Or un hiver particulièrement rigoureux a retardé le comptage des votes, et la cérémonie d’investiture a finalement eu lieu le 30 avril 1789.
 
Par la suite, et jusqu’en 1937, les présidents suivants ont été assermentés le 4 mars. Le 20e amendement de la Constitution, adopté en 1933, a raccourci la période de transition entre l’élection et l’entrée en fonction du président. Donc, à partir de 1937, les présidents ont prêté serment le 20 janvier. Mais il y a eu des exceptions à la règle :
 
Quand la date d’investiture tombe un dimanche, le président est assermenté en privé le jour même, et la cérémonie publique est reportée au lendemain.
Quand un président meurt pendant son mandat, l’assermentation du vice-président se fait d’urgence.
2. Cela ne s'est pas toujours passé à Washington
 
Lyndon B. Johnson prête serment dans un avion.
Lyndon B. Johnson prête serment comme président des États-Unis dans un avion, après l’assassinat de John F. Kennedy à Dallas le 22 novembre 1963. Photo : Getty Images
George Washington a prêté serment à New York en 1789. Par la suite, les cérémonies d’investiture ont eu lieu dans la capitale de l’époque, Philadelphie. En 1800, le siège du gouvernement a été transféré à Washington, et depuis ce temps, les assermentations se déroulent dans cette ville, au Capitole. Exceptions à la règle : les prestations de serment organisées subitement à la suite de la mort d’un président.

radio-canada.ca

Jeudi 19 Janvier 2017 - 10:19