Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



25 mille étudiants fictifs bousiers et 10 milliards détournés: le Directeur des bourses dément le lien avec la mort de Fallou Sène



25 mille étudiants fictifs bousiers et 10 milliards détournés: le Directeur des bourses dément le lien avec la mort de Fallou Sène
Le Directeur des bourses Lansana Konaté est revenu sur l'interview qu'il a accordée au quotidien Le Soleil, parue vendredi 15 mars. Selon lui, certains sites et chaînes de télé de la place, qui ont repris l'information, ont complètement détourné ses propos, sur la question des 25 000 individus non ayant droit, qui étaient sur la liste des étudiants boursiers et qui a coûté 10 milliards à l'Etat du Sénégal.
"Dans cette interview, je rappelais que les nouveaux textes édictés en matière d'attribution et de renouvellement, ont permis d'assainir la situation des allocations d'études et d'économiser (dix) 10 milliards Fcfa correspondant au paiement indu de bourses à vingt-cinq mille (25 000) non ayant droit qui figuraient dans le fichier de la Direction des bourses, antérieurement à la réforme de 2014", explique le Docteur Konaté dans un communiqué transmis à la rédaction de PressAfrik.

Ce que le Directeur des bourses n'a pas aimé, c'est surtout le fait que la presse qui a relayé ses propos, ait soutenu que "cette situation avait été révélée par l'audit de l'Inspection Générale d'Etat (IGE), consécutif à la mort de notre regretté étudiant Fallou Sène".
Il précise que l'affaire date de 2014 et qu'à l'époque même le ministère de l'Enseignement supérieur avait déposé une plainte contre X pour mettre fin à de telles pratiques.
Docteur Konaté de rappeler que l'enquête diligentée par l'IGE en 2018 avait pour objet "d'apporter des éclairages sur les lenteurs survenues dans le paiement des bourses". Et qu'au terme de cette enquête, la Direction des bourses avait été blanchie par l'IGE".

AYOBA FAYE

Samedi 16 Mars 2019 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter