Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



7 avril : Yakham Mbaye ne recule pas devant Y en a marre

Malgré l’injonction du chef de l’Etat qui demandait à ce que le rassemblement prévu par son parti pour contrer Y en a marre soit annulé, Yakham Mbaye ne recule pas, démentant même ces propos attribués à Macky Sall.



7 avril : Yakham Mbaye ne recule pas devant Y en a marre
Yakham Mbaye ne compte pas céder le terrain au mouvement Y en a marre. En effet, le Secrétaire d’état à la communication qui affirme qu’il a été le premier à déposer une demande d’autorisation de marcher, fait savoir dans les colonnes de l'Observateur que les propos attribués au chef de l’Etat ne sont faux.

 « Le Président de la République ne se mêle pas de ces histoires de marche. Le chef de l’Etat, gardien de la Constitution, est au-dessus de la mêlée », a-t-il fait savoir.

Et par conséquent, martèle-t-il, «jusqu’à preuve du contraire, nous sommes en démocratie. Donc, il est loisible à des Sénégalais de se regrouper dans un mouvement qui s’appelle Y’en a marre, d’appeler les gens à vilipender un régime. Mais, on doit reconnaître à d’autres Sénégalais le droit d’appeler à un rassemblement pour magnifier les actions de ce régime».

M. Mbaye se dit maintenant à l’écoute du chef de l’exécutif local à qui revient la responsabilité de trancher. 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 6 Avril 2017 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter