Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



9e sommet des pays Afrique-Caraïbes-Pacifique: Une coopération intra-ACP et les mutations en cours au coeur des discussions

Le 9e sommet des chefs d’Etats et de gouvernements des pays Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP) s’est ouvert ce samedi 7 décembre à Nairobi avec la 110e session du Conseil des ministres. A la cérémonie d’ouverture, le président sortant, Dr. Patrick Ignatius Gomes a fait un sommaire bilan et avant de décliner les perspectives tandis que le vice-président du Kenya a, après avoir souligné l’hospitalité Kenyanne, évoqué les enjeux cruciaux qui doivent préoccuper le prochain bureau. Wiliam Ruto est d’avis qu’il est impératif «d’accélérer le rythme des programmes en cours et que les engagements doivent impliquer la collaboration de tous les Etats, mais aussi la prise en compte des jeunes et des femmes. Le partenariat UE/ACP est mur pour passer à une autre étape».



Le thème du 9esommet, "Un ACP transformé, attaché au multilatéralisme", s’est ouvert ce samedi dans la capitale Kenyanne. Plusieurs dizaines de ministres des pays ACP y prennent part. Ils vont discuter pendant ces deux jours avant l’ouverture officielle du sommet des chefs d’Etat et de gouvernements prévue le lundi 9 décembre des cinq sous-thèmes couvrant les aspects politiques, économiques, environnementaux et sociaux prévalant dans la région ACP.  
 
Le vice-président du Kenya, William Ruto a, d’emblée, affiché ses attentes par rapport à la 110esession du Conseil des ministres, mais au sommet globalement. «La bonne gouvernance, la paix et la sécurité (y compris le terrorisme, l'extrémisme violent et la radicalisation), le changement climatique et les petits États insulaires en développement sont des sujets d'une importance vitale», a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : «les prochains jours mettront donc en valeur notre coopération en action. Vos discussions seront centrées sur les piliers essentiels du bien-être et des intérêts communs de notre peuple».
 
De même, a ajouté M. Ruto, «une coopération intra-ACP plus dynamique est au cœur de notre intérêt collectif alors que nous poursuivons le développement social et économique. Cela passe, selon lui par un travail assidu sur ces thèmes qui aiderait grandement nos dirigeants à définir la vision et l'orientation du thème du Sommet: Un ACP transformé: engagé dans le multilatéralisme.
 
Le vice-président du Kenya a, en outre, indiqué en référence au thème, que «le multilatéralisme engagé est la voie la plus stratégique pour surmonter les défis du développement durable. Pour accélérer le rythme de ces progrès, a-t-il argumenté, «cet engagement doit impliquer une collaboration transformatrice. Et pour être vraiment transformateur, un bon point de départ doit être l'inclusion, la participation et la considération des jeunes et des femmes dans les affaires mondiales ainsi que les partenariats avec le secteur privé».
 
A propos des nouvelles orientations liées à la réforme de l'accord de partenariat de Cotonou qui arrive à son terme, il est, selon lui, clair que l'UE-ACP est mûre pour le prochain niveau d'engagement. «J'invite donc instamment le Conseil et toutes les autres institutions participant aux négociations à placer les intérêts du groupe ACP au premier plan, alors même que nous perfectionnons la coexistence fraternelle en tant que groupe», a-t-il lancé.
 
Par ailleurs, l’ordre du jour des sommets portera sur l’examen de la mise en œuvre des décisions du 8 ème Sommet ACP tenu à Port Moresby en Papouasie-Nouvelle-Guinée en juin 2016, l’examen aussi pour adapter l'accord de Georgetown révisé, l’approbation de la nomination d’un nouveau secrétaire général.

Les ministres et autorités des pays ACP vont également se pencher sur l'état d'avancement des négociations post-Cotonou en prévision de la cérémonie de signature au cours de l'année prochaine mais renforcer le leadership politique et des orientations sur les structures institutionnelles des pays ACP pour réaliser l'Agenda 2030.


Samedi 7 Décembre 2019 - 15:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter